Témoignage

Jacques Beaumont

References

Electronic reference

Jacques Beaumont, « Témoignage », Revue Quart Monde [Online], 133 | 1989/4, Online since 05 May 1990, connection on 29 January 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/4186

Index chronologique

1989/4

Fidèle à la méthode du père Joseph et à la mienne héritée du père Lebret et d’Economie et Humanisme à Marseille depuis presque cinquante ans, j’interrogeai mon neveu de trente ans et lui demandai ce qu’il avait entendu dire du Mouvement ATD Quart Monde. Sans hésiter, il me racontait qu’il avait fait venir le père Joseph dans une réunion du mouvement de jeunesse qu’il présidait : le « Groupe biblique universitaire. » Dans ses souvenirs vieux de dix ans, le père était « jeune, enthousiaste, pas empesé (sic), compréhensible, un vrai communicateur. » Il répéta le mot jeune. N’est-ce pas la plus belle appréciation que l’on peut faire : un homme qui, parce qu’il continue à vivre avec son temps, transcende  l’âge et triomphe des tentations faciles de repos, d’égoïsme et de satisfaction personnelle, continue de se battre et reste jeune avec les jeunes, visionnaire d’aujourd’hui et de demain. Il a vécu pleinement avec les hommes, les yeux fixés sur l’homme, le pauvre qui fut plus riche que les riches, parce qu’il était la vie, l’espérance et en définitive l’amour vécu dans sa plus grande dimension : se donner pour l’autre. En quelques mots, à l’improviste, mon neveu ingénieur résuma le message du père Joseph : vivre jeune, parce que l’on  vit avec les autres et non pour soi. C’est pour cela que je crois fermement, j’affirme nettement que le père Joseph est bien l’un de ces vivants qui ne meurent pas, ne sont pas morts pour ceux qu’ils ont aimés (paraphrasant Victor Hugo) et nous obligent à mieux vivre aujourd’hui dans ce monde moderne et déchiré avec tous les mendiants riches d’espérance.

Jacques Beaumont

By this author

CC BY-NC-ND