N° 123, 1987/2   •  Un point d'appui : le Revenu Garanti
Dossier

Témoignage (encadré, pp. 14-17)

Madame Le Bihan et Délégué à la Tutelle
  • publié en mai 1987
Résumé
  • Français

Témoignage du délégué à la tutelle, receuilli par la rédaction

Index

Index chronologique

1987/2
Texte intégral

Face à la population locale (encadré, p. 14)

« En 1978, la famille était décrite comme un cas social lourd de cette grosse bourgade rurale. »

« Sur la commune, ils avaient un rôle d’épouvantail social, ils vivaient dans des conditions d’habitat lamentables. On les considérait comme des gens presque irrécupérables. C’étaient des gens à qui on faisait la charité (la population leur apportait des vêtements) plus que des gens que l’on tentait d’aider à s’en sortir. Il a été embauché dans une tannerie. Les conditions de travail y étaient absolument épouvantables. C’étaient des conditions dont personne n’aurait voulu. Malgré ce travail, la famille continuait à être montrée du doigt par la population »

Les gosses étaient contents… (encadré, p.16)

« Le revenu garanti nous a permis d’acheter davantage à manger. Il nous a un peu plus aidés pour boucler correctement notre budget. On arrivait à joindre les deux bouts et puis on pouvait payer, on n’avait pas à se dire : « tiens, il faut payer l’EDF en deux fois », on payait en une seule fois. Avec les allocations, on payait les factures, EDF, eau, téléphone, assurances… on touchait le dix du mois les Allocations familiales et on savait que le vingt-cinq il y avait autre chose. »

« J’ai pu acheter des pantalons et des chaussures aux enfants. J’ai payé les classeurs, les feuilles, les crayons, etc. tout ce qu’il faut aux enfants quand ils vont à l’école. Les gosses étaient contents. Avant, quand ils me demandaient quelque chose, je ne pouvais pas, ce n’était pas possible, j’étais obligée de dire : « il faut attendre. »

« On a acheté un lit, des matelas, un buffet. Mon mari a acheté des outils, des clés, le matériel qu’il lui fallait pour réparer les vélos et les mobylettes. »

« Quand on n’a plus le revenu, ça fait un changement de vie, ça fait un vide. J’aimerais que mon mari travaille pour qu’il s’ennuie moins, qu’il ait l’impression que c’est lui qui élève ses enfants. Les hommes, ils font plus plaisir à leurs gosses quand ils travaillent. Mon mari quand on lui a demandé de travailler à « Puzzle », il n’a pas dit non. »

« Mais pour l’argent, c’est plus le revenu garanti, il va falloir qu’on demande des aides comme avant. Le revenu garanti s’est arrêté trop vite, trop d’un seul coup, un an c’est court, mais il faut bien que ce ne soit pas toujours les mêmes qui soient aidés, il faut que ce soit chacun son tour. » (Mme Le Bihan)

Reprendre confiance (encadré, p. 17)

« La famille Le Bihan est arrivée dans ce quartier de Rennes en 1980. À l’époque, l’intégration avec le voisinage qui ne nous paraissait pas évidente a effectivement posé quelques problèmes, il y a eu quelques moments violents ».

« Puis M. et Mme Le Bihan ont connu ATD Quart Monde dont ils ont beaucoup parlé. Cette rencontre leur a permis, sans aucun doute, se s’intégrer dans un milieu nouveau pour eux, un milieu urbain avec une population qui était proche d’eux et qui avait un regard sur eux. Ils se sont identifiés comme des gens dont les difficultés qui n’étaient pas insurmontables valaient bien celles des autres. »

« Il y eut là une prise de confiance en eux et un désir beaucoup plus affirmé de reprendre les choses à leur compte. Alors, ils ont commencé de faire des choses dont ils se sentaient capables et d’exercer leur autonomie. »

« Par exemple, s’agissant de la gestion de leur budget, la période de « roublardise » avait quasiment disparu : ils pouvaient argumenter leurs demandes. M. et Mme Le Bihan se sont posés en personnes beaucoup plus responsables. Je pense que c’est aussi lié à tout ce que ATD Quart Monde a pu leur proposer dans les relations avec les autres ; ils ont énormément progressé en ce domaine. »

Pour citer cet article Madame Le Bihan et Délégué à la Tutelle, « Témoignage (encadré, pp. 14-17) », Dossier, Un point d'appui : le Revenu Garanti, Année 1987, Revue Quart Monde, mis à jour le : 25/05/2018,URL : https://www.revue-quartmonde.org:443/4295.