Revue Quart Monde - Tous les numéros

Année 2018

N° 248, 2018/4

Monde numérique, monde solidaire, monde solitaire ?

Disponible en ligne à partir du 1er juin 2019

Dès les années 80, le mouvement ATD Quart Monde mettait en place des projets pilotes : ateliers informatiques dans les quartiers oubliés, rencontres régulières autour d’ordinateurs avec des personnes vivant à la rue, etc. au 21e siècle, l’évolution effective vers le tout numérique a pour effet qu’à l’illettrisme, à l’analphabétisme, et aux inégalités d’accès aux droits en général s’ajoute désormais une nouvelle source d’exclusion, l’« illectronisme ». Risque, ou bien chance à saisir, dans la mesure où la technologie peut devenir un outil permettant de résoudre des problèmes sociaux ?

 

Éditorial : Isabelle Pypaert Perrin: Justice au cœur !

Dossier : M. Hosselet-Herbignat : Monde numérique, monde solidaire, monde solitaire ? ; Périne Brotcorne : Digitalisation des services publics : la face sombre ; Valentine de Dreuille : Un cloud solidaire ; Sophie Delile, Victor Estienney : Faire du numérique une chance pour tous ; Marianne Trainoir : Les cultures numériques des personnes à la rue ; UPQM Grand Ouest : Ce que ça change dans ma vie quotidienne ; Bernard Legros : Une éducation scolaire à la décroissance est-elle soluble dans le numérique ? ; Quyen Tran : Des algorithmes qui aident à exclure ? ; Antonella Sinopoli : Ghana : la décharge d’Agbogbloshie ; M-H. Dacos-Burgues, M-O. Diot, M. Hosselet-Herbignat : Les enfants fantômes : un défi pour l’Afrique.

Autrement vu : Dominique Rammaert : L’art et la poésie, culture libératrice.

Écouter voir : M-H. Dacos-Burgues, B. Lehmann-Berdugo, J. Tonglet : Films : Shéhérazade, Sofia, Capharnaüm ; CD audio Claude Capéo.

Fondamentales : Alain Caillé : Joseph Wresinski à la lumière de Mauss : anthropologie politique du don.

Recherche : Ton Redegeld : La Rotterdam-wet.

Revue de presse : C’est la vie dans la rue qui est violente.

Livres Ouverts

 

Commander ce numéro ici !

N° 247, 2018/3

Coupable, victime, résistant(e)…

Certaines vies ont été brisées, piétinées, violentées depuis l’enfance. On n’ose se représenter quels furent le déracinement, la solitude, la honte de ces milliers d’enfants, et la culpabilité qu’on a cultivée dans leur esprit. Reconnaître une dette envers les personnes ou les peuples lésés et, quand c’est possible, réparer les torts subis inverse cette logique perverse. Bien que cela conduise parfois à abandonner toute responsabilité propre, la reconnaissance du statut de victime est une étape importante. Les auteur(e)s de ce dossier se sont lancé(e)s dans un processus de libération, par leurs choix de vie et leur réflexion. Ils et elles ont créé – ou participent à – des associations qui agissent au présent, invitent à se serrer les coudes, leur permettant tant bien que mal de « s’extirper de la catastrophe » et de la véritable sidération qu’elle engendre.

 

Commander ce numéro ici !

N° 246, 2018/2

Ni potence, ni pitié !

Disponible en ligne

Il y a plus de trente ans, dans La potence ou la pitié, l’historien Bronislaw Geremek expliquait comment la pauvreté n’avait jamais cessé d’inspirer des sentiments contradictoires : compassion et répulsion, institutions de secours et institutions de répression. Pourquoi si nombreux sont ceux qui approuvent les politiques répressives à l’égard de la pauvreté, et qui trouvent le principe de l’aide punitive à la fois rationnel et évident ? Quelles solutions préconise réellement l’État-providence ? Quelles pistes explorer pour l’avenir, autres que la voie binaire de la répression ou de la pitié ?

 

Commander ce numéro ici !

N° 245, 2018/1

Derrière l’image…

À notre insu ou consciemment, les images s’introduisent dans nos vies, imprègnent nos représentations, guident nos choix, même si nous avons oublié la plupart de celles que nous avons vues. Certaines ont persisté dans notre souvenir et ont orienté nos vies… en matière de lutte contre la pauvreté, toucher le cœur et la raison de l’interlocuteur nécessite une dose d’imagination bienveillante. Manipulations et dérives ne sont pas rares. Faire passer des messages multiples, contradictoires, et respectueux des personnes dans une seule image est un défi réussi par certains professionnels ou amateurs.

 

Commander ce numéro ici !