Lick, Il était une fois les Bohémiens

Ed. Wallada, 2003, 198 pages

Cécile Morabito

Bibliographical reference

Lick, Il était une fois les Bohémiens, Ed. Wallada, 2003, 198 pages

References

Electronic reference

Cécile Morabito, « Lick, Il était une fois les Bohémiens », Revue Quart Monde [Online], 196 | 2005/4, Online since 25 May 2020, connection on 21 September 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/9343

Chronique chronologique de la vie du clan des Sinti, “ Bohémiens ” de Provence de 1950 à nos jours. Bien plus que d’une autobiographie, il s’agit d’un témoignage, document exceptionnel par son authenticité.

Très attaché à sa culture et à son groupe familial, Lick, auteur d’un précédent livre, et musicien auteur compositeur reconnu, a vécu dans une roulotte puis a connu la sédentarisation. Le style, particulier, vient de la transcription orale mais l’intérêt ne faiblit pas. On suit le voyage avec ses joies, ses peines, le lien familial très fort, les contacts difficiles avec les autres communautés, mais aussi la solidarité et l’amitié avec certain de ces “ gadjé ”.

Ce livre permet de connaître un peu mieux le monde tsigane et son exclusion. La culture orale de ce monde est en train de disparaître et la dernière page du livre est un cri émouvant : “ Si des peuples ont pu préserver leurs traditions, leur culture, c’est en partie grâce une élite d’intellectuels. Ce qui fait défaut chez les Tsiganes en général, du moins en France. Toute tradition orale est vouée à disparaître avec le temps. Sont-ils conscients de tout cela les Tsiganes français ? ”

CC BY-NC-ND