Mouvement Mondial des Mères

Marie-Laure Beck Henry

References

Electronic reference

Marie-Laure Beck Henry, « Mouvement Mondial des Mères », Revue Quart Monde [Online], 129 | 1988/4, Online since 05 May 1989, connection on 29 January 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/4039

Le groupe stimule l’engagement concret de certaines ONG-membres avec les plus pauvres et la réflexion sur cet engagement. Le travail dans le groupe a renforcé pour le Mouvement Mondial des Mères le caractère prioritaire de son engagement avec les familles exclues et leurs enfants

Index chronologique

1988/4

Lorsqu’on est une mère, il est tout naturel de s’occuper des familles les plus démunies. C’est pourquoi le Mouvement Mondial des Mères s’est associé au Groupe OING Quart Monde dès sa fondation.

Ici à Genève, par exemple, nous sommes une sorte de « SOS futures mères ». Les maternités nous signalent des femmes qui ne sauront pas où aller avec leur bébé. Nous sommes un réseau de femmes qui les accueillons temporairement. Il existe des foyers bien installés et subventionnés par l’Etat, mais pour pouvoir subsister, ils accueillent en priorité les mères ayant un travail. Pour les plus pauvres et les plus démunies, il n’y a jamais de place.

Bien sûr, les gens diront qu’elles se sont mises dans une situation impossible ! Pourquoi sont-elles allées au bout de leur grossesse alors qu’elles pouvaient l’interrompre ! La maternité est un mystère ; nous ne jugeons pas les femmes qui avortent, mais nous devons pouvoir leur offrir le choix de la maternité.

Nous nous occupons aussi de l’adoption, autre problème qui concerne également le Mouvement ATD Quart Monde. Après trois ans de travail avec ce mouvement pour l’Année Internationale de l’Enfant, une tâche commune auprès des enfants les plus démunis et de leurs familles souvent exclues, nous est apparue comme prioritaire et dans la ligne de nos préoccupations.

Le père Joseph m’a beaucoup inspirée dans mes interventions de femme politique : intervenir publiquement pour dénoncer les problèmes que nous rencontrons, en tant que femmes, n’est pas chose facile. Le charisme du Père Joseph a été pour chacun et chacune un stimulant à nous engager toujours mieux dans des activités concrètes.

Marie-Laure Beck Henry

Présidente Internationale du Mouvement Mondial des Mères

CC BY-NC-ND