Introduction

Marie-Cécile Renoux

References

Electronic reference

Marie-Cécile Renoux, « Introduction », Revue Quart Monde [Online], | 2002/, Online since 17 November 2010, connection on 23 September 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/4922

Index chronologique

2002/2

Rassembler des professionnels de la protection de l’enfance et des parents dont les enfants sont placés pouvait sembler une gageure tant le sujet est difficile et douloureux pour tous. Cette rencontre a eu lieu pendant deux jours en mai 2001, lors d'une session Justice et Quart Monde organisée par le Mouvement ATD Quart Monde.

L'aspiration des parents à vivre avec leurs enfants, leur volonté de donner à ceux-ci une vie meilleure que celle qu'ils ont connue, sont depuis toujours au cœur de la lutte du mouvement ATD Quart Monde pour rendre effectif le droit de vivre en famille.

Il s’agissait, durant ces deux journées, de mieux cerner les voies à emprunter pour que le point de vue des familles soit entendu et pris en compte de façon équitable dans le cadre de la protection de l'enfance et de l’Aide à la jeunesse, en s’appuyant sur des échanges d’expériences vécues en Europe et sur des initiatives gouvernementales (Quality Projects en Grande Bretagne, évaluation des lois régissant l'Aide à la jeunesse en Belgique, Rapport Naves-Cathala1 en France, premier document officiel sur ce sujet qui donne la parole aux familles concernées.)

De plus en plus, des parents d'enfants placés prennent la parole, réfléchissent à leur expérience et apportent leur contribution à ces différents travaux.

C’est dans ce contexte qu’a été organisée cette session Justice et Quart-Monde.2 Elle a été rendue possible parce que, dès septembre 2000, des parents concernés par le placement des enfants se sont engagés dans des groupes de travail pour la préparer.

Elle s’est déroulée durant deux jours dans les locaux de l’Ecole Nationale de la Magistrature à Paris et a rassemblé 220 personnes venant de France, Belgique, Royaume-Uni, Luxembourg, Suisse, dont 110 professionnels (travailleurs sociaux, juristes, responsables administratifs),une trentaine de personnes en situation de grande pauvreté - vivant ou ayant vécu le placement de leurs enfants - et des personnes engagées avec elles dans le refus de la misère au sein d’ATD Quart Monde.

Ce document rassemble les différentes interventions plénières ainsi qu’une synthèse des travaux des dix ateliers. Il s'impose au moment où la question du placement préoccupe de plus en plus de professionnels qui ont le souci de faire évoluer les dispositifs et les pratiques. En France, depuis le décret du 15 mars 2002 (suite aux travaux de la commission Deschamps), les familles ont la possibilité d'avoir accès à leur dossier d'assistance éducative. Cette réforme, entrée en vigueur le 1er septembre 2002, va « nécessairement bouleverser les pratiques tant des juridictions que des services éducatifs » relevait Marylise Lebranchu, ministre de la Justice. Le gouvernement a mis en place en novembre 2002 un groupe de travail sur la protection de l'enfance présidé par Pierre Naves avec pour mission de présenter fin mars 2003 un ensemble de propositions "visant à rendre plus efficace l'action des professionnels en faveur des familles concernées et de leurs enfants. »

Nous sommes persuadés que les apports très riches de cette session constitueront un outil de travail utile aux professionnels et aux familles et que la démarche exceptionnelle initiée durant cette session, démarche de dialogue et de réflexion menée ensemble, inspirera des pratiques nouvelles.

1 « Accueils provisoires et placements d'enfants et d'adolescents : des décisions qui mettent à l'épreuve le système français de protection de l'
2 Elle s’inscrit dans un cycle de rencontres qu’ATD Quart Monde organise tous les deux ans en Europe entre des membres du Mouvement et des personnes
1 « Accueils provisoires et placements d'enfants et d'adolescents : des décisions qui mettent à l'épreuve le système français de protection de l'enfance et de la famille », JO Juin 2000, Rapport n° 2000084
2 Elle s’inscrit dans un cycle de rencontres qu’ATD Quart Monde organise tous les deux ans en Europe entre des membres du Mouvement et des personnes qui, au cœur de la société, s’engagent professionnellement dans le combat pour l’accès de tous à la justice.

Marie-Cécile Renoux

Le droit de vivre en familleDéléguée nationale à la famille, janvier 2003

By this author

CC BY-NC-ND