Agir tous pour la dignité

Le prix du film

Jean-Christophe Sarrot

p. 46

References

Bibliographical reference

Jean-Christophe Sarrot, « Agir tous pour la dignité », Revue Quart Monde, 239 | 2016/3, 46.

Electronic reference

Jean-Christophe Sarrot, « Agir tous pour la dignité », Revue Quart Monde [Online], 239 | 2016/3, Online since 01 February 2017, connection on 21 October 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/6689

Ce prix, créé par le Mouvement ATD Quart Monde en partenariat avec le cinéma Le Meliès de Montreuil, a été remis le 11 juin 2016, pour la deuxième année consécutive. Il a été décerné au film Hector1 de Jake Gavin. Cette récompense cinématographique encourage les réalisateurs à montrer la misère et les situations de précarité de la manière la plus juste possible. Cette année, le jury, présidé par Marianne Tardieu réalisatrice du film Qui Vive2, était composé d’une cinquantaine de personnes du Mouvement ayant vécu la grande pauvreté ou ayant des connaissances particulières en cinéma, de quatre régions de France : Montpellier, Reims, Lille, Île-de- France.

Quatre films avaient été sélectionnés par une commission ad hoc : Hector, Fatima3, La loi du marché4, La tête haute5.

Les quatre films ont suscité beaucoup d’intérêt. Le personnage d’Hector a impressionné tous les membres du jury. Il a obtenu le meilleur « score »…

Ce film met en scène un homme SDF qui part d’Écosse pour se rendre à Londres où il veut passer le Nouvel An, comme chaque année, dans un refuge qu’il connaît bien. L’homme boite, fait du stop, des rencontres. On sent qu’il est proche de la fin de sa vie. Tout alors prend un sens profond malgré la légèreté du ton. Hector cherche à revoir un frère avec qui il va renouer une relation chaleureuse, et une sœur qui lui en veut beaucoup.

Dans le jury du Nord-Pas-de-Calais, on a relevé la sincérité du personnage, la réalité des situations auxquelles il a été confronté, son caractère toujours amical et positif, la façon dont malgré sa souffrance il pouvait surmonter son mal de vivre, repartir sur les routes avec un peu de sérénité, sa bonté, sa façon d’être qui lui permet de déclencher chez les autres des actes de gentillesse, sa tristesse lors de la mort de sa femme et de sa fille, puis lors de la mort de son ami, sa capacité à être solidaire, sa façon de partager, sa fierté, sa force de caractère, son humour, sa façon de rester debout, enfin autour de lui les multiples petits gestes de bienveillance, la gentillesse des personnes au centre d’hébergement. Dans la région de Montpellier, on a trouvé que c’était plus dur dans la réalité pour les personnes SDF que dans le film. Quelqu’un a dit : « Vivre dans les chemins, la rue, c’est dur ». On a rappelé qu’à Agde, plusieurs SDF sont morts dans la rue, un homme a dit qu’il s’était sauvé à 15-16 ans de chez lui et qu’il était comme Hector, dans la même situation. On a relevé aussi le rôle de la sœur d’Hector et celle du beau-frère qui a menti à Hector en disant : « Ta sœur ne veut pas te voir », on a remarqué que dans les rues de Montpellier on voyait beaucoup de personnes jeunes voire très jeunes « avec son physique ». Quelqu’un a dit : « La dignité chez les SDF, il n’y en a pas, c’est chacun pour soi ». Personne n’a aimé qu’on l’accuse de vol. En conclusion, « C’est un beau film avec de l’espoir. Il ne baisse pas les bras ». « Il repart le cœur léger car il a pu régler des choses ». (Sans doute les relations avec sa sœur ?).

1 Hector, film britannique, de Jake Gavin, avec Peter Mullan, 2015.

2 Qui-Vive, film français, de Mariane Tardieu, avec Reda Kateb, Adèle Exarchopoulos, 2014.

3 Fatima, film français, de Philippe Faucon, avec Soria Zeroual, 2015.

4 La loi du marché, film français, de Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon, 2015.

5 La tête haute, film français, de Emmanuelle Bercot, avec Catherine Deneuve et Rod Paradot, 2015.

1 Hector, film britannique, de Jake Gavin, avec Peter Mullan, 2015.

2 Qui-Vive, film français, de Mariane Tardieu, avec Reda Kateb, Adèle Exarchopoulos, 2014.

3 Fatima, film français, de Philippe Faucon, avec Soria Zeroual, 2015.

4 La loi du marché, film français, de Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon, 2015.

5 La tête haute, film français, de Emmanuelle Bercot, avec Catherine Deneuve et Rod Paradot, 2015.

Jean-Christophe Sarrot

By this author

CC BY-NC-ND