Gérard Israël, René Cassin, la guerre hors la loi, avec De Gaulle, les Droits de l’Homme

Ed. Desclée de Brouwer (DDB), Paris, 1990, 280 pages

Charlotte Jay

Bibliographical reference

Gérard Israël, René Cassin, la guerre hors la loi, avec De Gaulle, les Droits de l’Homme, Ed. Desclée de Brouwer (DDB), Paris, 1990, 280 pages

References

Electronic reference

Charlotte Jay, « Gérard Israël, René Cassin, la guerre hors la loi, avec De Gaulle, les Droits de l’Homme », Revue Quart Monde [Online], 141 | 1991/4, Online since 19 May 2020, connection on 03 December 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8926

Ce livre est le récit biographique de la vie de René Cassin, jeune juriste en 1914, combattant de la Première guerre mondiale, dont il sort blessé, avec les honneurs.

La Deuxième guerre déclenchera chez lui sa carrière socio-politique internationale. En effet, exclu du front (par ses blessures) et juif de confession, son seul salut est de partir rejoindre de Gaulle à Londres.

Premier résistant, il sera aussi en première ligne lors de la rédaction des lois, qui régiront le gouvernement français à la libération, et des accords internationaux pour la fin des combats et la sauvegarde de la paix. C’est sans doute là, un des maîtres mots de sa vie.

L’après-guerre se traduira par son poste au Conseil d’Etat où il veillera avec ardeur au maintien des valeurs républicaines, puis par son action au niveau international (pour le respect des droits de l’homme.) Son champ de bataille sera alors l’ONU et autres organisations à but pacifiste (il avait déjà représenté la France à la SDN dans l’entre-deux guerres.) Cet homme a donc été non seulement à l’origine juridique de la Vème République, mais aussi aux fondements de l’ONU. Son combat pour la République et le respect des droits de l’homme aura marqué (sans bruit) l’histoire du XXème siècle.

Cet ouvrage, au demeurant extrêmement prenant, est intéressant par sa présentation générale des situations qui entourent le protagoniste. Il semble par ailleurs nécessaire d’alerter les Français sur le travail de ces pionniers de l’histoire moderne, dont l’action ne cesse de porter ses fruits. René Cassin a notamment œuvré dans les rapports Est-Ouest, et l’évolution récente du bloc soviétique n’aurait pas été une surprise pour cet individu non seulement lucide, mais visionnaire.

La défense des droits de l’homme ne porte pas du tout ici sur la grande pauvreté : elle concerne les rapports socio-politiques d’Etat à Etat, ou d’individu à Etat.

Un livre de culture historique et politique sur l’avancée des droits de l’homme dans une période clé, à lire, mais sans en attendre une réflexion sur la pauvreté.

CC BY-NC-ND