Marie Claire Vaneuville, Association Femmes SDF, Femmes en errance : de la survie à l’existence

Chroniques sociales, 2005, 118 pages

Claire Exertier

Bibliographical reference

Marie Claire Vaneuville, Association Femmes SDF, Femmes en errance : de la survie à l’existence, Chroniques sociales, 2005, 118 pages

References

Electronic reference

Claire Exertier, « Marie Claire Vaneuville, Association Femmes SDF, Femmes en errance : de la survie à l’existence  », Revue Quart Monde [Online], 195 | 2005/3, Online since 24 May 2020, connection on 16 April 2021. URL : https://www.revue-quartmonde.org/9334

L’association Femmes SDF de Grenoble a conduit avec et auprès des femmes concernées par l’errance une recherche-action : apprendre à les rencontrer, les écouter, les connaître pour ensuite leur proposer un lieu d’accueil et d’accompagnement qui leur corresponde.

Une enquête méthodologique, avec des rencontres enregistrées sur lesquelles s’appuyer pour aller plus loin dans les propositions.

Les femmes qui basculent dans l’errance (et non plus la fuite ou la fugue) ont tendance à se cacher, à se rendre invisibles. Elles rencontrent peu de disponibilité, de place et d’écoute dans des structures déjà surchargées (la priorité est donnée aux femmes avec enfants et/ou à celles qui sont victimes de violence dans leur couple)

Une femme dans la rue est une femme en souffrance, qui risque la violence des hommes, qui perd très vite la notion de son corps et de sa féminité, et qui souvent se construit une carapace (physique et morale) pour se protéger. Elle apprend à tricher, à se cacher, à mentir pour ne pas risquer de sombrer encore plus bas.

Ces femmes connaissent souvent depuis l’enfance une vie difficile.

Cet ouvrage, simple et argumenté, s’appuie sur des témoignages, et sur chaque page gauche sont retranscrites des paroles fortes et vibrantes de femmes.

CC BY-NC-ND