The Story Garden on wheels

Éditorial

Martin Kalisa

p. 1

References

Bibliographical reference

Martin Kalisa, « The Story Garden on wheels », Revue Quart Monde, 265 | 2023/1, 1.

Electronic reference

Martin Kalisa, « The Story Garden on wheels », Revue Quart Monde [Online], 265 | 2023/1, Online since 01 March 2023, connection on 15 July 2024. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10940

Depuis plus de neuf ans, à Gallup1, une bibliothèque de rue qu’on appelle là-bas Story Garden2, a lieu au marché. Elle réunit des enfants, des jeunes et des adultes venant des quatre coins de cette vaste zone rurale, vivant dans un habitat dispersé, parfois à plusieurs heures de route. Ce temps fixe et régulier permet à des personnes qui ne peuvent pas participer régulièrement pour différentes raisons – maladie, difficultés familiales, perte de logement, manque de moyen de déplacement, etc. – de savoir que, dès que ce sera possible, elles y retrouveront des amis. Mais pour certains, le temps passe et l’équipe ne les voit pas revenir. Cette absence l’interroge.

À Gallup comme ailleurs, les familles doivent souvent quitter leurs logements pour des raisons liées à la pauvreté, mais ici les distances sont grandes et lorsque les familles déménagent, elles partent vraiment loin, dans des lieux où les transports publics sont rares ou inexistants. Alors, pour renouer avec elles, en août dernier l’équipe du Story Garden décide de devenir mobile. Le projet devient Story Garden on wheels3. Il permet d’aller à la rencontre des enfants et de leurs parents, chez eux, dans leurs communautés, pour des temps d’apprentissage, de lecture et de créativité. Une grande camionnette a été aménagée et équipée de livres, de tables, d’ordinateurs, de tablettes, de téléphones. Cette camionnette répond aux espoirs et rêves des familles. Celles-ci veulent que leurs enfants accèdent, comme tous les autres enfants, à des opportunités de formation, de développement personnel, d’ouverture sur le monde. Dans cette région désertique quasiment oubliée des États-Unis, souvent sans électricité, sans internet, sans écoles ou bibliothèques ou autres services publics en proximité, où certaines familles très pauvres n’ont pas de voiture, le Story Garden on wheels devient un pont entre elles et le reste du monde.

Lors de notre dernière visite au Nouveau-Mexique, j’ai eu l’occasion de rencontrer une jeune fille hébergée avec sa maman, ses sœurs et frères par sa grand-mère après la perte de leur logement. Elle m’a fait comprendre combien le Story Garden on wheels est un moment spécial. Quelle joie pour elle de partager ce moment avec sa grand-mère devant sa caravane, sans électricité et certainement sans eau ! Son visage rayonnait. Elle m’a serré longtemps dans ses bras. Cette étreinte m’en a dit plus que de longs discours sur l’importance de ne pas abandonner les familles, les enfants les plus isolés. Dans leur cœur, ils portent toujours l’espoir d’être reliés aux autres, d’être avec les autres. L’équipe de Gallup a su déceler cet espoir et a inventé les moyens de le vivre.

1 Au Nouveau-Mexique, États-Unis d’Amérique.

2 « Jardin aux histoires ».

3 « Jardin aux histoires ambulant ».

1 Au Nouveau-Mexique, États-Unis d’Amérique.

2 « Jardin aux histoires ».

3 « Jardin aux histoires ambulant ».

Martin Kalisa

Martin Kalisa est membre de la délégation générale du Mouvement international ATD Quart Monde.

By this author

CC BY-NC-ND