Inscription au patrimoine documentaire de l’humanité

Martin Kalisa

p. 1

References

Bibliographical reference

Martin Kalisa, « Inscription au patrimoine documentaire de l’humanité », Revue Quart Monde, 267 | 2023/3, 1.

Electronic reference

Martin Kalisa, « Inscription au patrimoine documentaire de l’humanité », Revue Quart Monde [Online], 267 | 2023/3, Online since 01 September 2023, connection on 25 April 2024. URL : https://www.revue-quartmonde.org/11115

Jeudi 18 mai 2023, l’UNESCO a officiellement et publiquement inscrit les archives du Mouvement international ATD Quart Monde au registre international « Mémoire du Monde », patrimoine documentaire de l’humanité. Un grand merci aux Commissions nationales de la France et du Burkina Faso pour l’UNESCO qui ont conjointement proposé nos archives1.

Le Mouvement ATD Quart Monde a une longue et féconde histoire avec l’UNESCO. Nous nous rappelons le premier colloque en 1961 Familles inadaptées et relations sociales, à partir duquel le concept d’exclusion sociale a été forgé, une collaboration constante avec l’UNESCO sur les questions d’éducation pour toutes et tous tant au Nord qu’au Sud ou encore la conférence de Joseph Wresinski en 1980 La pensée des plus pauvres dans une connaissance qui mène au combat.

Encouragés par Paule René Bazin, archiviste qui connaissait le Registre, nous nous sommes lancés dans la définition et la description du fonds qui serait inscrit. Ce travail a mobilisé plusieurs membres et amis du mouvement jusqu’à la rédaction définitive qui a finalement obtenu l’inscription. Le Registre international « Mémoire du Monde » a pour but de protéger les mémoires précieuses et fragiles du monde ; l’histoire, la pensée et la parole des plus pauvres en font partie.

Les personnes et communautés en situation de pauvreté sont empêchées de transmettre. C’est un tort profond et méconnu, une injustice historique. Cette reconnaissance constitue une étape très importante dans la lutte contre cette injustice. Joseph Wresinski savait qu’il fallait noter tous les faits, « sinon on ne nous croira pas ». Cette inscription est une opportunité pour chacun et chacune de faire comprendre ce geste inouï de Joseph Wresinski de constituer le patrimoine de l’histoire des plus pauvres et des engagements qu’ils suscitent. L’Histoire commune ne contient pas le point de vue des plus pauvres, mais toujours celui de ceux qui les dominent, et cette Histoire officielle les fait taire. La reconnaissance de l’UNESCO honore tous les membres du Mouvement qui cherchent à se faire proches de celles et ceux qui manquent encore, ou qui se taisent, ou dont la parole n’est pas libre, et qui font l’effort d’en garder toutes les traces possibles.

Merci à toutes les personnes qui ont contribué à cette incroyable reconnaissance. Désormais, nous pouvons aussi nous appuyer sur elle pour faire connaître le Mouvement ATD Quart Monde, l’intelligence, les efforts et le combat des personnes en situation de pauvreté et de ceux et celles engagé.e.s à leurs côtés pour un monde plus juste, un monde qui ne laisse personne de côté.

1 Voir également, en p. 56, l’article de Véronique Roger-Lacan, Ambassadrice et Déléguée permanente de la France à l’UNESCO de septembre 2019 à avril 

1 Voir également, en p. 56, l’article de Véronique Roger-Lacan, Ambassadrice et Déléguée permanente de la France à l’UNESCO de septembre 2019 à avril 2023.

Martin Kalisa

Martin Kalisa est membre de la délégation générale du Mouvement international ATD Quart Monde.

By this author

CC BY-NC-ND