Mevlude Genc, élue Femme de l’année 1994

Jacqueline Chabaud

References

Electronic reference

Jacqueline Chabaud, « Mevlude Genc, élue Femme de l’année 1994 », Revue Quart Monde [Online], 154 | 1995/2, Online since 05 December 1995, connection on 02 April 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/2908

Index chronologique

1995/2

Voilà treize ans, elle a quitté sa Turquie natale pour rejoindre enfin son mari qui travaillait depuis dix ans, dans le bassin de la Ruhr, à Solingen. Elle est devenue femme de ménage. Dans la nuit du 23 mai 1993, la maison familiale a pris feu. Mevlude Genc a perdu ses deux filles, âgées de 27 et 18 ans, ses deux petites filles et une nièce. L’incendie n’était pas accidentel, mais le fait d’un jeune Allemand de 16 ans qui va être prochainement jugé.

Devant ce nouveau crime, la communauté turque manifesta sa colère. De nombreux Allemands défilèrent dans la rue pour protester contre ce qu’ils pensaient être une menace de retour du nazisme.

Mevlude Genc dit n’avoir plus le goût de vivre. Pourtant, depuis deux ans, elle ne cesse se de battre de toutes ses forces. Non pour crier vengeance. Mais pour appeler à la paix, au pardon, à la réconciliation entre Turcs et Allemands, entre générations. Elle refuse de voir d’autres familles détruites, comme la sienne, et comme celle du jeune incendiaire.

Il est des milliers de Mevlude Genc, à travers le monde : de toutes couleurs, de toutes religions, elles font de leurs larmes silencieuses une source de vie.

En osant élire une travailleuse immigrée musulmane Femme de l’année 1994, la rédaction de l’ARD, la plus grande chaîne publique de télévison allemande, n’a pas seulement renversé les priorités médiatiques. Elle a montré aussi que, quoi qu’on en prétende, il ne saurait y avoir d’information objective face aux grands maux de ce temps : justement parce qu’elle est publique, une information digne de ce nom ne doit-elle pas prendre parti ? Ce parti pris pour le respect de l’homme fonde l’honneur de la profession. N’est-il pas heureux que les journalistes de l’ARD l’aient rappelé, à leurs collègues de tous pays comme aux téléspectateurs, auditeurs et lecteurs de journaux ?

Jacqueline Chabaud

By this author

CC BY-NC-ND