Adnane Tragha. 600 euros

Film

Marie-Hélène Dacos-Burgues

p. 47

Bibliographical reference

600 euros, film de Adnane Tragha, production de la Vingt-cinquième heure, distribué par les Films Qui Causent.

References

Bibliographical reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Adnane Tragha. 600 euros », Revue Quart Monde, 239 | 2016/3, 47.

Electronic reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Adnane Tragha. 600 euros », Revue Quart Monde [Online], 239 | 2016/3, Online since 01 February 2017, connection on 27 September 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/6696

Film1 engagé, qui débute sur l’image d’un jeune homme brûlant sa carte d’électeur. Il raconte l’histoire de ce jeune, ancien militant communiste, en plein désarroi. Il y a une unité de temps : la semaine entre les deux tours de l’élection présidentielle de 2012. Le film met en scène, avec une rare habilité, des moments qui alternent des scènes de meeting politique et de la vie privée sur un fond de musique rap, et surtout des émissions de radio qui contextualisent parfaitement les événements. Les personnages sont d’une part Marco, ancien militant « coco », aux prises avec des problèmes d’argent, musicien qui ne perce pas, faisant un bilan amer de sa vie, d’autre part Leïla, étudiante qui croit encore en la politique et qui vit intensément la campagne électorale. Il y a aussi Jacques, le voisin, ancien ouvrier communiste déçu séduit par l’extrême droite, sa fille Cynthia qui a choisi de vivre avec Moussa. Enfin l’histoire est celle du rapprochement de Jacques et de Leïla, prise de compassion pour lui. Le rythme du film est extrêmement rapide. Il permet de mieux comprendre les aspirations de notre jeunesse. Un film à voir.

1 600 euros, film de Adnane Tragha, production de la Vingt-cinquième heure, distribué par les Films Qui Causent.

1 600 euros, film de Adnane Tragha, production de la Vingt-cinquième heure, distribué par les Films Qui Causent.

Marie-Hélène Dacos-Burgues

By this author

CC BY-NC-ND