Des pierres à l'ONU

Jacqueline Chabaud

References

Electronic reference

Jacqueline Chabaud, « Des pierres à l'ONU », Revue Quart Monde [Online], 159 | 1996/3, Online since 01 March 1997, connection on 08 February 2023. URL : https://www.revue-quartmonde.org/769

Il n'est jamais fou d'espérer. En Europe, des manifestations ont précédé le sommet annuel des sept pays les plus industrialisés du monde, tenu à Lyon (France) fin juin. La politique extérieure ne laisse donc pas les citoyens indifférents. En rappelant aux grandes puissances qu'elles n'ont pas à régir seules et à leur profit le développement du monde, les manifestants exprimaient une volonté de plus en plus générale. La loi du plus fort ne fait plus recette. Ecœurés par les miasmes de l'argent-roi, étouffés par la dictature de l'économie, irradiés par l'explosion de la misère proche et lointaine, les hommes cherchent un nouveau chemin de liberté.

Refuser aux Etats les plus puissants la faculté de disposer des autres, prendre le parti des États les plus faibles, n'est-ce pas déjà un commencement ? Dénoncer ne peut suffire. Reste à marcher sur le chemin qui invite chacun, en toute logique, à apprendre à avancer non plus tout seul, mais aux bras des plus fatigués, des moins protégés, des plus exposés aux risques du voyage. Logique dont le père Joseph Wresinski osa faire le fondement d'un projet de civilisation qui, alors, était jugé utopique. Loin de la récuser, il s'obstina à ancrer cette utopie dans le concret de la vie de beaucoup afin qu'elle devienne la réalité de demain.

Ainsi, avant de participer au sommet du G7, le secrétaire général de l'ONU tint à recevoir en privé, puis en public, les délégués du Quart Monde. Avec eux, ce 25 juin, tous ceux qui marchent ainsi, les pieds meurtris par les cailloux de toute la Terre, ont gagné leur place et leur droit à la parole au palais des Nations à Genève. M. Boutros Boutros-Ghali porte désormais en son cœur le cadeau offert par les enfants les plus pauvres et leurs amis : quelques-unes de ces pierres du chemin, qu'ils ont collectées avec leur Mouvement Tapori, mémoire de souffrance, repères d'un projet de civilisation. La décennie pour l'élimination de la pauvreté a bien commencé.

Jacqueline Chabaud

By this author

CC BY-NC-ND