Une expertise ignorée

Isabelle Pypaert Perrin

p. 1

References

Bibliographical reference

Isabelle Pypaert Perrin, « Une expertise ignorée », Revue Quart Monde, 253 | 2020/1, 1.

Electronic reference

Isabelle Pypaert Perrin, « Une expertise ignorée », Revue Quart Monde [Online], 253 | 2020/1, Online since 01 March 2020, connection on 03 June 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8429

« On n’entend pas assez souvent des jeunes comme vous prendre la parole ! » ont dit à Alassane les organisateurs d’un Forum sur l’éducation organisé à Genève. À Dakar, d’autres jeunes engagés avec ATD Quart Monde ont suivi avec intérêt et fierté le forum sur le site de l’ONU. Parmi eux, Pape Mody, animateur bénévole et passionné de la bibliothèque de rue, était très ému. Il aurait dû être à Genève, lui aussi, mais n’a pas obtenu de visa pour s’y rendre.

Pape Mody s’était préparé avec beaucoup de sérieux à prendre la parole au nom d’enfants, de jeunes et de parents qui luttent chaque jour pour que l’éducation ne reste pas un rêve inaccessible. Travaillant dans une usine depuis un an comme journalier pour pouvoir reprendre sa formation sans peser sur sa famille, il nous partageait son immense respect pour ses collègues de travail, des femmes et des hommes qui pendant des années s’évertuent à gagner semaine après semaine le renouvellement de leur contrat. Cette précarité, Pape Mody l’a connue à travers le combat de ses parents, il les a vu lutter contre l’adversité, avec courage et fierté, toujours soucieux de rester dignes. Des inondations, récurrentes dans le quartier, les ont obligés à changer régulièrement de logement, déstabilisant les enfants dans leur scolarité. L’argent a manqué très souvent. Pape Mody, très tôt, s’est senti responsable de soutenir les siens et de s’engager pour les plus jeunes. Il a appris de ses parents à militer pour les autres, il s’est formé auprès de sa mère ouvrant sa porte à ceux qui souffrent plus qu’elle encore, auprès de son père à la pensée large sur le monde.

Faute de visa, Pape Mody n’a pas pu se rendre à Genève ; nous avons tous été privés de son intelligence et de son expérience. Tant d’experts circulent à travers le monde sans avoir peut-être autant à dire que ces jeunes pour provoquer les changements positifs et décisifs dont notre monde a besoin.

Quand ferons-nous l’effort de connaître réellement cette jeunesse qui porte un engagement qui pourrait tout bouleverser ? Quand cesserons-nous d’en avoir peur et oserons-nous la confiance libératrice qui éclairera notre horizon ?

Isabelle Pypaert Perrin

Isabelle Pypaert Perrin est déléguée générale du Mouvement international ATD Quart Monde.

By this author

CC BY-NC-ND