Paul Chabot, Jean et Yvonne, domestiques en 1900

Éditions Tema, Nancy,1977, 255 pages

Marinette Duchêne

Bibliographical reference

Paul Chabot, Jean et Yvonne, domestiques en 1900, Éditions Tema, Nancy,1977, 255 pages

References

Electronic reference

Marinette Duchêne, « Paul Chabot, Jean et Yvonne, domestiques en 1900 », Revue Quart Monde [Online], 128 | 1988/3, Online since 01 March 1989, connection on 22 May 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8826

Michel Chabot a recueilli les souvenirs de son grand-père Paul Chabot né en 1899. Il en retrace ici la vie : un récit vivant, lucide et précis.

La cruauté des rapports entre les domestiques et leurs maîtres est frappante. Il est rare qu'on mette l'accent sur cet aspect des mœurs. Et pourtant, que d'humiliation, d'injures, d'injustice, de tyrannie. Un travail ingrat et parfois inhumain, sans considération ni pitié pour la moindre faiblesse.

Et puis, lorsque les forces déclinent, il faut quitter le logement misérable sans eau ni chauffage, et partir sans retraite, sans recours, pour l'asile si l'on n'a pas d'enfant susceptible de vous prendre en charge.

A moins que la mort ne survienne, avec le « cercueil porté à bras et enfoui à même la terre sous une croix de bois ». Toute leur vie privée est altérée. Ils doivent se marier à la sauvette, car on craint leur moins grande disponibilité. Logés dans des semi-placards, on exige qu'ils s'adressent aux maîtres à la troisième personne et on appelle les femmes « ma fille ». Une grossesse est une cause légitime de renvoi. L'avortement est alors courant.

Une postface de Roger H. Guerrand, chargé de cours à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, retrace de façon très intéressante l'évolution historique des relations entre valets et maîtres.

L'ouvrage contient également les manuels des valets et domestiques diffusés à l'époque qui codifient travaux et « tenue ».

Enfin, idée originale, la mise en parallèle des étapes de la vie des deux frères et des événements politiques, culturels et sociaux montre un étonnant décalage.

Marinette Duchêne

By this author

CC BY-NC-ND