Marie Cannizzo, D’où viens-tu Gitan, où vas-tu ?

Ed. Pages nouvelles, 1988, 237 pages

Marinette Duchêne

Bibliographical reference

Marie Cannizzo, D’où viens-tu Gitan, où vas-tu ? Ed. Pages nouvelles, 1988, 237 pages

References

Electronic reference

Marinette Duchêne, « Marie Cannizzo, D’où viens-tu Gitan, où vas-tu ? », Revue Quart Monde [Online], 133 | 1989/4, Online since 18 May 2020, connection on 29 October 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8886

Marie Cannizzo, institutrice, a été amenée à accueillir des enfants gitans. Elle a su les comprendre et ils lui ont fait connaître leurs familles. Ce livre leur donne la parole.

Sous des dehors rigoureux, car il est truffé de références, de compilations, de renseignements sur les associations, la législation, l’étude des conflits, mais aussi de témoignages, de photographies, de dessins d’enfants, c’est un très beau livre qui relate avec simplicité et un grand respect l’histoire des Gitans, semée parfois d’héroïsme, parfois d’humour.

Partager ce respect, être sensible à la beauté généralement cachée de cette vie, suscite chez le lecteur une indignation d’autant plus violente, devant le simple énoncé, non polémique, de mesures discriminatoires et d’une législation « sélective » certes annulée depuis une vingtaine d’années, mais qui n’a pu que renforcer une opinion publique fermée par la méfiance et l’ignorance.

On retrouve là l’injustice cruelle de toute exclusion, qui est aussi celle de la misère, mais où le racisme ajoute sa note intolérable de bêtise.

On ne peut fermer ce livre sans se demander ce qu’on va faire, à titre personnel, pour que les Gitans puissent s’exprimer, et partager avec les « gadgés » ce que leur a appris la vie, rude et libre.

Marie Cannizzo a vraiment fait là œuvre utile, non seulement pour les Gitans, mais aussi pour les étrangers, les immigrés, et tous ceux qui sont rejetés par notre société. Pour ceux enfin qui refusent le rejet.

Marinette Duchêne

By this author

CC BY-NC-ND