N° 194, 2005/2   •  Parcours d'engagements
Courrier des lecteurs

Les militants de l’ombre

Texte intégral

C’est avec un vif et grand intérêt que je viens de prendre connaissance du dernier numéro de votre excellente revue dont le thème principal est consacré à la prison et aux dégâts collatéraux d’une incarcération.

L’ex-détenu que je suis y a retrouvé avec émotion bien des réalités vécues par moi-même mais aussi par mes entourages familial, amical et professionnel. Effectivement le détenu n’est pas le seul à être puni. La famille et les proches le sont. Elles sont malheureusement victimes du regard des autres, parfois de rumeurs.

En ce qui me concerne, issu du milieu rural, j’ai apprécié la solidarité de proximité que furent les gestes d’amitié adressés par des voisins, des habitants de mon village dont j’étais loin d’ignorer les attitudes, à mon entourage et à moi-même. Certes, j’ai eu quelques désagréables surprises, quelques-uns que j’estimais m’ont tourné le dos. Ces situations, bien des détenus les connaissent. Mais effectivement l’immense majorité des détenus sont issus des quartiers dits défavorisés, qui sont déjà au ban de nos villes.

Le travailleur social et le citoyen profondément engagé puisent dans votre revue des outils de réflexion et d’approfondissement de leur démarche à l’égard de l’autre, des autres. Je ne puis que la recommander très vivement à toutes celles et ceux engagés dans une démarche à l’égard des plus démunis, à ces militants de l’ombre qui visitent, accompagnent, apportent un soutien aux détenus.

De surcroît aux côtés des articles hexagonaux, d’autres articles permettent d’élargir l’information et la réflexion sur des situations vécues ailleurs dans le monde.

Continuez et persévérez. Bien à vous. Cordialement.

Daniel D. (France)

Pour citer cet article , « Les militants de l’ombre », Année 2005, Revue Quart Monde, Parcours d'engagements, Courrier des lecteurs, mis à jour le : 19/11/2007,URL : https://www.revue-quartmonde.org:443/894.
Auteur