Patrick Valentin, Julien Rebillard, Chômage de longue durée, emploi précaire, Plaidoyer pour une économie solidaire

Chronique sociale, Coll. Comprendre la société, 2008, 175 pages

Daniel Fayard

Bibliographical reference

Patrick Valentin, Julien Rebillard, Chômage de longue durée, emploi précaire, Plaidoyer pour une économie solidaire, Chronique sociale, Coll. Comprendre la société, 2008, 175 pages

References

Electronic reference

Daniel Fayard, « Patrick Valentin, Julien Rebillard, Chômage de longue durée, emploi précaire, Plaidoyer pour une économie solidaire », Revue Quart Monde [Online], 218 | 2011/2, Online since 22 May 2020, connection on 26 September 2021. URL : https://www.revue-quartmonde.org/9095

Après avoir dénoncé l’irresponsabilité et le manque de courage des politiques de l’emploi à propos du chômage, notamment leur non distinction entre chômage « ordinaire » et chômage « de longue durée ou d’exclusion », ainsi que les systèmes d’aide aux chômeurs sous forme de droits conditionnels, l’auteur, engagé depuis trente ans dans l’économie solidaire, entend explorer la faisabilité d’un droit à l’emploi pour tous.

Il apporte la démonstration que ce changement d’optique est nécessaire, dicté par le respect des droits de l’homme, et réalisable moyennant une mobilisation civique et un certain nombre de réformes fondées sur le refus de l’exclusion. A cet effet, il développe quinze propositions sous forme d’articles d’un projet de loi, susceptibles de garantir un emploi adapté, de droit commun, à tous les chômeurs qui le désirent.

C’est sans doute l’aspect le plus novateur de cet ouvrage, que son titre ne laisse pas suffisamment apparaître, malheureusement.

Au-delà de la réfutation des diverses objections techniques, économiques et politiques qui peuvent lui être opposées, Patrick Valentin s’efforce de convaincre du bien-fondé et de la justesse de ses préconisations, en développant des argumentaires qui en appellent à une éthique de la responsabilité citoyenne : il y a aujourd’hui un pas à franchir pour penser et agir autrement, pour en finir avec les demi-mesures habituelles plus promptes à soulager temporairement la misère des chômeurs qu’à éradiquer leur exclusion.

« De même que pour l’école il y a autant de places dans chaque commune de France qu’il y a d’enfants à scolariser, de même pour l’emploi, il doit y avoir autant d’emplois proposés dans chaque bassin d’emplois qu’il y a de candidats demandeurs d’emploi. »

Voilà le défi du contrat social moderne. Il faut vouloir abolir le statut de chômeur de longue durée et d’exclusion sociale et créer le statut de demandeur d’emploi titulaire d’un emploi garanti. Utopie ?

« Si les personnes handicapées sont parvenues, contre toute logique économique spontanée, à faire échec à l’exclusion dont elles étaient victimes et à obtenir une intégration sociale par le travail et l’emploi dans la dignité, pourquoi un tel succès serait-il impossible à d’autres, à celles qui sont victimes du chômage de longue durée, dès lors qu’elles aspirent, elles aussi, à gagner dignement leur vie par un travail décent adapté à leurs capacités ? » N’est-ce pas là un droit ?

Un ouvrage stimulant, facile à lire, qui peut avantageusement servir de support pour des débats associatifs, syndicaux et politiques.

Daniel Fayard

By this author

CC BY-NC-ND