Emmanuelle Murcier, Michelle Clausier (dir.), Universités populaires des parents. Des parents acteurs, chercheurs, citoyens

Éd. Chronique sociale, coll. Comprendre la société, 2010, 192 p.

Catherine Cugnet

Bibliographical reference

Emmanuelle Murcier, Michelle Clausier (dir.), Universités populaires des parents. Des parents acteurs, chercheurs, citoyens, Éd. Chronique sociale, coll. Comprendre la société, 2010, 192 p.

References

Electronic reference

Catherine Cugnet, « Emmanuelle Murcier, Michelle Clausier (dir.), Universités populaires des parents. Des parents acteurs, chercheurs, citoyens », Revue Quart Monde [Online], 219 | 2011/3, Online since 30 May 2020, connection on 23 October 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/9097

Cet ouvrage collectif présente les travaux d’une recherche-action menée à l’initiative de l’Association des collectifs enfants-parents-professionnels (ACEPP), dont l’un des buts est le soutien du respect de la diversité et la collaboration parents-professionnels. Il présente la mise en place et le cheminement de groupes de travail, dits Universités populaires de parents, sur des questions de parentalité.

Ces questions, souvent évoquées dans notre société, sont généralement traitées par des experts, sans prise en compte de l’expérience des parents, notamment ceux des milieux populaires. En réunissant des parents de milieux divers, des professionnels et des universitaires, ces Universités populaires de parents (UPP) visent à un véritable croisement des savoirs, s’appuyant d’ailleurs, comme cela est cité à plusieurs reprises, sur les Universités populaires Quart Monde...

Une première partie présente les UPP, la réflexion présidant aux différentes étapes de la mise en œuvre, le rôle de chaque intervenant, la place des parents, la mixité sociale à rechercher dans certains lieux, l’importance du lien avec les universités, l’ouverture sur des UPP européennes...

Une seconde partie est consacrée aux différentes UPP, au nombre de cinq, avec pour chacune, l’histoire du groupe, la relation du travail effectué en préalable à la recherche proprement dite, la méthodologie, la recherche et la synthèse des résultats, et les prolongements qui ont pu exister après la fin des travaux.

Les différents groupes font la synthèse de leurs travaux sur des questions qui touchent à la parentalité : autorité, causes des décrochages scolaires, transmission des valeurs... dans des documents concis et riches. La précision dans la présentation sert grandement la pensée qui sous-tend toute cette entreprise : l’expérience et la parole de chacun des individus qui composent notre société a une valeur et un intérêt pour tous ; la participation d’un universitaire ne fait pas que cautionner une recherche : elle valorise les interlocuteurs, les aide à se convaincre de leur légitimité.

Le croisement des savoirs peut aider des parents à transformer des espoirs flous et lointains en projets éducatifs pour leurs enfants, la démission dont on les accuse souvent étant manque de confiance en soi, manque de compréhension du rôle de parents en regard de celui des professionnels. Il faut échanger entre adultes pour être cohérents face aux jeunes.

Cet ouvrage ouvre des pistes pour ceux qui voudraient favoriser ces échanges.

Catherine Cugnet

By this author

CC BY-NC-ND