Michel Corbillon (dir.), Suppléance familiale, Nouvelles approches, nouvelles pratiques

Ed. Matrice, coll. Points d’appui, 2001, 240 pages

Michel Trouvé

Bibliographical reference

Michel Corbillon (dir.), Suppléance familiale, Nouvelles approches, nouvelles pratiques, Ed. Matrice, coll. Points d’appui, 2001, 240 pages

References

Electronic reference

Michel Trouvé, « Michel Corbillon (dir.), Suppléance familiale, Nouvelles approches, nouvelles pratiques », Revue Quart Monde [Online], 183 | 2002/3, Online since 30 May 2020, connection on 23 September 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/9397

Recherches variées, issues de disciplines diverses, menées en Europe autour de l’éducation en internat, l’accueil familial et les alternatives au placement d’enfants et de jeunes en situation difficile.

Les auteurs des quinze textes retenus, au terme d’une sélection parmi ceux présentés au sixième Congrès de l’EUSARF - Université Paris X-Nanterre, septembre 1998 – font état des savoirs actuels et des évolutions dans le domaine de la suppléance familiale.

Six pays sont représentés dans cette sélection : la France (4 textes), la Grande-Bretagne (4 textes), les Pays-Bas (3 textes), le Québec, Canada (1 texte), l’Italie (1 texte), la Pologne (1 texte), et les Etats-Unis (1 texte)

Quatre thématiques structurent l’ouvrage :

- les dimensions institutionnelles et les innovations ;

- la suppléance familiale interrogée par la recherche ;

- les effets des prises en charge ;

- les relations familiales et le réseau social.

Les communications faites au Congrès, et retenues dans l’ouvrage, présentent des degrés très variables de technicité. Certaines permettent de mesurer mieux que d’autres les drames humains rencontrés lors d’une approche de ce délicat problème de la suppléance familiale.

Dans leur apparente sécheresse, les études plus statistiques ont pour elle l’espoir d’influencer les décideurs - politiques ou sociaux - ayant en charge cet aspect de la vie sociale.

Le présentateur de l’ouvrage signale lui-même les difficultés rencontrées par les traducteurs : assurer la meilleure adéquation possible entre la pensée exprimée par un auteur étranger et la traduction que l’on en donne n’est pas tâche aisée.

Le côté inévitablement répétitif de la présentation des procédures d’enquête ne doit pas décourager le lecteur. Ni l’exposé, tout aussi répétitif, des avantages et inconvénients respectifs des suppléances familiales habituelles : l’internat ou la famille d’accueil.

Par contre, l’ouvrage présente un “état des lieux”, en soi très intéressant, pour chaque pays concerné : un constat très surprenant d’une grande diversité dans les modalités de traitement et d’évolution du problème de la suppléance familiale.

Cet ouvrage semble devoir intéresser plus particulièrement ceux qui, de près ou de loin, sont impliqués dans les problèmes de l’enfance et la recherche de solutions.

CC BY-NC-ND