Le courage des femmes pauvres

Naomi Anderson

p. 4-7

Translated from:
The Courage of Women in Poverty

References

Bibliographical reference

Naomi Anderson, « Le courage des femmes pauvres », Revue Quart Monde, 257 | 2021/1, 4-7.

Electronic reference

Naomi Anderson, « Le courage des femmes pauvres », Revue Quart Monde [Online], 257 | 2021/1, Online since 01 September 2021, connection on 16 April 2021. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10144

Cette intervention de l’auteure est extraite des échanges de l’atelier en ligne du 28 avril 2020 sur L’invisibilisation des femmes pauvres, hier, aujourd’hui et… demain ?, coorganisé avec des étudiantes de l’association UN Women SONU et Sorbonne ATD Quart Monde, labellisé par ONU Femmes France, à l’occasion du Forum Génération Égalité Voices. Atelier également disponible en vidéo sur la chaîne YouTube de l’IHMC, publié par le groupe Panthéon-Sorbonne ATD Quart Monde.
Cet échange a permis un dialogue inédit entre des actrices de terrain, des chercheuses et des étudiantes, avec la participation notamment de Michelle Perrot1, pour explorer comment, à travers l’Histoire, les femmes, et en particulier celles qui vivent dans la pauvreté, résistent à l’invisibilisation, contribuent à révéler les injustices et discriminations, et mettent en œuvre des stratégies de résistance et de transformation.

Si les femmes et les hommes peuvent avoir des expériences similaires dans la pauvreté, je pense qu’il faut reconnaître qu’il y a des expériences que vont connaître les femmes qui sont complètement différentes.

Et si nous ignorons ces différences, alors, nous faisons réellement du tort à nos efforts pour combattre la pauvreté en courant le risque que ces expériences uniques que les femmes connaissent deviennent encore plus cachées.

Un rôle imposé et mal jugé

Il est vrai que les femmes ont tendance à dépendre plus de la sécurité sociale que les hommes. En Grande-Bretagne, en moyenne, les femmes vont plutôt recevoir 20 % de leurs revenus grâce à des allocations, tandis que les hommes reçoivent environ 10 %. Les allocations universelles sont vraiment « guidées » par le genre et cette orientation genrée fait que les femmes sont incitées à rester à la maison et les empêche de travailler.

Le gouvernement s’arrange pour que ça se passe ainsi, mais, après, cela rend difficile pour une femme d...

1 Voir son intervention, p. 34.

2 La version originale, en anglais, est retranscrite dans un document distinct, disponible depuis la page dédiée.

3 Suite à une campagne du gouvernement visant ceux qui fraudent l’assistance publique, des membres d’ATD Quart Monde en Grande Bretagne, qui

Naomi Anderson

Naomi Anderson a été volontaire permanente d’ATD Quart Monde de 2014 à 2020, engagée avec des personnes en grande pauvreté, notamment co-autrice de la campagne The roles we play en Grande-Bretagne, et responsable de l’action Jeunesse à Marseille.

CC BY-NC-ND