Julien Faraut. “Les sorcières de l’Orient”

Documentaire, 2021

Bella Lehmann Berdugo

p. 48

Bibliographical reference

Les sorcières de l’Orient, Documentaire de Julien Faraut. 2021. France. 1 h 44. VOST.

References

Bibliographical reference

Bella Lehmann Berdugo, « Julien Faraut. “Les sorcières de l’Orient” », Revue Quart Monde, 260 | 2021/4, 48.

Electronic reference

Bella Lehmann Berdugo, « Julien Faraut. “Les sorcières de l’Orient” », Revue Quart Monde [Online], 260 | 2021/4, Online since 01 December 2021, connection on 25 June 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10494

Quelques vénérables femmes japonaises1, yeux plissés, regards pétillants, certaines en tailleurs BCBG, malicieuses et souriantes, sont réunies autour d’un bon repas. Mine de rien ces dames sont d’anciennes volleyeuses, des gloires nationales. Leur équipe a non seulement triomphé aux Jeux olympiques de Tokyo en 1964, mais les championnes ont aussi accumulé 258 victoires successives entre 1960 et 1980. Jeunes ouvrières d’une usine textile au sud d’Osaka, elles s’entraînent quotidiennement pendant les pauses sous la houlette d’un entraîneur réputé redoutable, qui les hisse à un niveau de compétition mondial.

Tout cela elles le racontent avec amusement, modestie, simplicité : « Non il n’était pas si dur que ça ! ». Levées aux aurores, elles ont une journée ouvrière entièrement dédiée à l’entreprise en pleine reconstruction économique. Elles ont à cœur d’honorer leur pays de toutes les façons possibles, c’est pourquoi elles se sont lancées dans cette aventure et elles assument avec fierté une double journée. Le surnom de « Sorcières de l’Orient », elles le doivent aux journalistes occidentaux. Elles s’en sont saisi en féministes averties et pas dupes pour deux sous.

Aujourd’hui encore certaines pratiquent le sport. Certaines aussi ont disparu et ces femmes d’honneur évoquent leurs camarades amies avec affection et admiration.

Un audacieux et dynamique montage propose tantôt des images d’archives en noir et blanc – entraînement à l’usine, matches, tournées en car – tantôt des dessins animés de type manga rétro et pop culture, le tout sur une musique électro décoiffante. Effet plein d’humour garanti, et cela va bien avec l’attitude des anciennes volleyeuses qui ne se prennent pas au sérieux. Restent précisément leur énergie, leur gaieté, leurs souvenirs amusés, leur amitié complice. Respect !

1 Documentaire de Julien Faraut. 2021. France.1 h 44. VOST. Contact : robert.schlokoff@gmail.com ou UFO Distribution.

1 Documentaire de Julien Faraut. 2021. France.1 h 44. VOST. Contact : robert.schlokoff@gmail.com ou UFO Distribution.

Bella Lehmann Berdugo

By this author

CC BY-NC-ND