Mehdi Charef. “La lumière de ma mère

Éd. Hors d’atteinte, Marseille, 2023

Daniel Fayard

p. 58

Bibliographical reference

Mehdi Charef. La lumière de ma mère. Éd. Hors d’atteinte, Marseille, 2023, 167 p.

References

Bibliographical reference

Daniel Fayard, « Mehdi Charef. “La lumière de ma mère” », Revue Quart Monde, 266 | 2023/2, 58.

Electronic reference

Daniel Fayard, « Mehdi Charef. “La lumière de ma mère” », Revue Quart Monde [Online], 266 | 2023/2, Online since 01 June 2023, connection on 29 February 2024. URL : https://www.revue-quartmonde.org/11064

Après avoir rendu hommage à son père dans La Cité de mon père (2021), Mehdi Charef dresse ici un véritable hymne à sa mère. Sous la forme originale d’une multitude de fragments de vie et de souvenirs, il décline avec beaucoup d’empathie tout l’attachement d’une mère pour son fils et d’un fils pour sa mère. Aussi bien dans le contexte de leurs racines familiales au cœur d’un village algérien que dans celui de leur transplantation au bidonville, puis à la cité de transit, de Nanterre.

Au fil des années, l’admiration du fils pour sa mère s’illustre par la mise en valeur de toutes ses qualités : son dévouement pour les siens, son courage, son ambition, son opiniâtreté, sa fierté. Au final, il s’en dégage un portrait assez émouvant, car y sont rapportées des relations assez intimes dans un langage très simple, parfois poétique, d’une empreinte chaleureuse.

Et au terme de ce témoignage, l’auteur dresse le bilan de ce qu’il doit à ses parents, justifiant le bien-fondé du choix qu’ils ont fait : Ma mère pense qu’elle a été utile, comme mon père… Choisir l’exil, c’est une terrible déchirure… Pour que les parents gagnent, il fallait que leurs enfants deviennent utiles à leur tour, qu’ils rendent ce qu’ils devaient à leur mère et à leur père. Le père, la mère reconnaissent alors avec un soulagement merveilleux que leur mission est enfin accomplie. La mère a la confirmation que l’exil était le bon choix, le seul, l’unique : « On n’a pas fait ça pour rien » !

Retrouvez cette recension (et beaucoup d’autres) dans la bibliographie des Editions Quart Monde.

Daniel Fayard

By this author

CC BY-NC-ND