Guillaume ALLÈGRE. “Comment verser de l’argent aux pauvres ?

Dépasser les dilemmes de la justice sociale. Éd. PUF, Paris, 2024

Daniel Fayard

Bibliographical reference

Guillaume ALLÈGRE. Comment verser de l’argent aux pauvres ? Dépasser les dilemmes de la justice sociale. Postface de Nicolas Duvoux. Éd. PUF, Paris, 2024, 276 p.

References

Electronic reference

Daniel Fayard, « Guillaume ALLÈGRE. “Comment verser de l’argent aux pauvres ? », Revue Quart Monde [Online], 270 | 2024/2, Online since 01 June 2024, connection on 23 July 2024. URL : https://www.revue-quartmonde.org/11426

L’auteur travaille à l’OFCE, centre de recherche en économie de Sciences-Po, notamment sur les politiques sociales et fiscales. Il a déjà codirigé avec Philippe Van Parijs l’étude Pour ou contre le revenu universel ? (PUF, 2018). Dans ce nouvel ouvrage, il prône la défense des droits économiques des plus démunis, prend le temps d’examiner les objections et les obstacles à la mise en œuvre du droit de tous à des moyens convenables d’existence, tente de mesurer les degrés d’efficience en France des divers dispositifs législatifs et pratiques sociales en matière de justice redistributive, eu égard à ce que font d’autres pays.

Tour à tour sont traitées les questions que se posent tous ceux qui réfléchissent à la meilleure façon non seulement de concevoir des politiques plus justes pour lutter contre les inégalités sociales (au nom de quels principes ou de quelles valeurs ?) mais aussi d’envisager les modalités, l’ampleur, la temporalité des changements nécessaires pour que ceux-ci puissent être acceptés par le plus grand nombre. Tout en étant conscient que les phénomènes de précarisation ont un caractère multidimensionnel, l’auteur développe son investigation principalement sur les transferts sociaux d’ordre monétaire.

Au cœur de sa réflexion, le droit à un revenu minimum garanti. Si le principe de ce droit est aujourd’hui davantage reconnu au nom d’une certaine justice sociale, les avis divergent pour savoir quel pourrait en être le montant et son financement, s’il devrait être attribué à des individus ou à des ménages, s’il devrait être universel (versé à tous) ou soumis à conditions (de ressources, de temps de résidence, d’âge, voire de contreparties…). Les arbitrages ne peuvent être que politiques. Certes il est de la responsabilité des économistes d’en étudier les conditions de faisabilité. Mais, comme le souligne Nicolas Duvoux dans sa postface, Guillaume Allègre inscrit cette démarche dans une exigence normative : il s’agit de la faisabilité de ce qui doit être, au nom de ce qui est juste et équitable.

Sans doute un des livres de référence dans le débat public actuel sur les perspectives d’un éventuel revenu garanti. D’une lecture parfois difficile pour des non‑initiés !

Daniel Fayard

By this author

CC BY-NC-ND