N° 185, 2003/1   •  Apprendre : le désir et le droit
Dossier

«C’est trop beau, je ne peux pas le garder pour moi»

Rédaction de la Revue Quart Monde
  • publié en février 2003
Résumé
  • Français

Témoignage publié dans Chantiers, n°128, décembre 2000, revue des Fils de la Charité

Index

Index chronologique

2003/1

Index thématique

Enseignement, école
Texte intégral

La voisine du premier sonne

(Huit heures du matin, la voisine du premier sonne.)

J’espère que je ne vous ai pas réveillés. Je ne peux pas dormir, c’est trop gros : ça y est, mon Pierrot, il lit ! Il a commencé par me dire : « Viens Maman, je voudrais lire avec toi ». Je me

suis assise à côté de lui. Il avait son livre et voilà, il lisait. Alors je me suis dit qu’il devait savoir l’histoire par cœur. Du coup, j’ai pris un autre livre, c’était l’histoire d’Ali Baba. Eh bien non, c’était pareil, il lisait et il comprenait ce qu’il lisait !

C’était trop fort, alors j’ai pris la lettre que je venais de recevoir. Il a eu du mal à lire « honneur », parce qu’il y avait un « h » mais pour le reste, il l’a lue, même des mots qu’on ne comprend pas comme « décision » ou « admis ».

J’étais folle, j’ai téléphoné à son père, il ne voulait pas le croire, mais il est rentré vite et il a dit : « Ce soir, on va au McDo ! »

Vous auriez vu ça ! Son père ne lui disait rien, mais comme il y avait des jeux, il lui a dit : « Il faudrait comprendre la notice ».

Ni une ni deux, Pierrot s’est mis à lire la notice. Moi, je faisais des petits clins d’œil au père et Pierrot nous a surpris en train de nous regarder, alors il a souri et nous l’avons embrassé. On n’en pouvait plus !

Ca m’a tellement remuée que je n’ai pas dormi. Je repensais au père qui disait : « Je ne peux pas accepter que mes enfants soient en échec ! »

Vous comprenez, il a dix ans, et on ne voyait rien venir, on ne savait plus quoi penser. Pour nous, c’est un choc, c’est trop beau.

Alors, excusez-moi, je ne pouvais pas le garder pour moi. Il fallait que je vienne vous dire tout ça. Je suis sûre que, vous aussi, vous allez vous réjouir !

Pour citer cet article Rédaction de la Revue Quart Monde, « «C’est trop beau, je ne peux pas le garder pour moi» », Revue Quart Monde, Année 2003, Apprendre : le désir et le droit, Dossier, mis à jour le : 25/02/2009,URL : https://www.revue-quartmonde.org:443/1896.