La peur, obstacle à la mise en œuvre des lois et à la solidarité

Pagakaew Nuian

References

Electronic reference

Pagakaew Nuian, « La peur, obstacle à la mise en œuvre des lois et à la solidarité », Revue Quart Monde [Online], 205 | 2008/1 et 2, Online since 01 November 2008, connection on 25 September 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/1991

En Thaïlande, l’année 2007 a été marquée par la révision de la Constitution du pays. Toute personne pouvant justifier d’une adresse ou d’un domicile en a reçu un exemplaire. En son article 87, la Constitution affirme que le « gouvernement a la responsabilité dinstaurer un programme pour permettre aux communautés davoir accès aux droits politiques et économiques tels quils existent dans toute démocratie ». Dans la réalité, les populations les plus pauvres restent le plus souvent dans l’ignorance de leurs droits. La peur demeure un obstacle majeur à la mise en œuvre des droits proclamés comme le dit Madame Noi :

« Dans notre communauté il y a un sentiment de solidarité mais quand il sagit dengager des démarches administratives, ce sentiment de solidarité disparaît. Par exemple, les gens narrivent pas à se décider à se rendre au district pour demander lenregistrement et la reconnaissance de leur communauté, afin que ses habitants aient accès à leau courante et à l’électricité. Les gens ont peur du propriétaire ; ils ont peur de la police. Ils pensent que si nous sommes mêlés à une initiative de ce genre nous pourrions être expulsés de nos habitations alors que nous habitons ici depuis longtemps. La peur est une des raisons principales pour laquelle il ny a pas de solidarité dans notre communauté et cette peur est la conséquence dun avenir incertain. Si nous navions pas peur d’être expulsés, notre sentiment de solidarité grandirait probablement. Il est très difficile de faire des projets davenir, de bâtir sur un terrain qui appartient à quelquun dautre. Imaginez un instant que le propriétaire se pointe : nous serions expulsés par la police et ce serait la fin de notre histoire ! Voila pourquoi nous avons peur, pourquoi nous continuons à vivre ici de la façon dont nous vivons, sans jamais rien demander. Nous espérons seulement rester ici, cest tout. »

Pagakaew Nuian

Pagakaew Nuian habite un quartier très défavorisé de Bangkok, en Thaïlande. Elle a été interviewée par les volontaires d’ATD Quart Monde, à l’occasion de la préparation de la rencontre avec Yozo Yokota

CC BY-NC-ND