L’homme et l’ours

Colette Larrivet

References

Electronic reference

Colette Larrivet, « L’homme et l’ours », Revue Quart Monde [Online], 142 | 1992/1, Online since 05 August 1992, connection on 02 April 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/3642

Index de mots-clés

Dignité

En ouvrant un quotidien de ma région, je vois deux articles placés côte à côte, sur un tiers de page. Ils relatent, l’un la mort d’un évadé de prison, l’autre la mort de Jojo de Borce, un ours : « Toute la vallée d’Aspe est en deuil, Jojo est mort à l’âge de vingt ans. »

Mais l’autre article raconte, comme avec soulagement, la fin d’un violent, un homme de trente et un ans qui a passé douze années derrière les barreaux : « Il est mort comme il a vécu. » Autrement dit, il l’a bien cherché, il ne méritait que ça. Le lecteur est invité à s’apitoyer sur un ours qu’on avait rendu à une semi-liberté, non à s’indigner sur les conditions de la mort d’un homme, tué à genoux dans un champ.

D’un côté, des personnalités avaient soutenu la mise en semi-liberté de Jojo ; de l’autre, un homme a été mis en prison à treize ans, ensuite placé successivement en divers établissements spécialisés, puis détenu pendant douze ans pour avoir braqué des banques.

Dès que l’on perd de vue que « tout homme a une valeur inaliénable qui fait sa dignité d’homme »1, on régresse au stade de la bête. Quel accompagnement, quel soutien, ce détenu avait-il trouvé au cours de sa vie ? La question n’est pas même posée.

J’ai souffert en lisant ces deux articles. J’ose espérer qu’en les plaçant côte à côte, on voulait faire réagir le lecteur sur les similitudes de lieux – les Pyrénées – et de situations – les barreaux d’une cage. Mais la liberté de l’homme se laisse-t-elle réduire à des barreaux ?

1 Options de base du Mouvement ATD Quart Monde.
1 Options de base du Mouvement ATD Quart Monde.

CC BY-NC-ND