Une chaise pour l’avenir

Jacqueline Chabaud

References

Electronic reference

Jacqueline Chabaud, « Une chaise pour l’avenir », Revue Quart Monde [Online], 127 | 1988/2, Online since 05 November 1988, connection on 26 October 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/3937

Index de mots-clés

Démocratie, Citoyenneté

C’était un soir de mai à la télévision française. Sur le plateau de hautes personnalités politiques et des journalistes de tous bords débattaient sur l’Europe de 1992. À coup sûr, une bonne émission. On y parla d’économie, de libre circulation des hommes, de l’université et même de l’Europe sociale. Mais nul, politiciens ou journalistes, ne souffla mot de la grande pauvreté. Celle-ci ne serait-elle pas une affaire européenne ? La question ne sembla pas effleurer davantage l’animateur. En clôture du débat, il donna la parole à quatre jeunes chamarrés de diplômes passés ou futurs. Pour ceux-là aussi, la misère était absente.

Humiliée de l’inexistence des plus pauvres des citoyens européens, je pensai que ce débat parmi tant d’autres était à l’image de la plupart des réunions et discussions que nous avons quotidiennement en famille, au travail, dans nos groupes divers…

Dans un monde de gens assis – au propre et au figuré – aucune chaise n’étant normalement prévue pour les exclus, qui ressent leur absence ? Eux, quand on les invite à s’asseoir, c’est à une table réservée aux sans-droits. Le plus souvent pour y faire tomber des miettes miséreuses. Surtout pas pour parler des problèmes de l’école, du logement, de la commune ou de l’Europe ! Les pauvres ne doivent pas sortir des rimes misère-pauvreté, errance-assistance…

Si les gens assis n’obtiennent pas autour de la table de débat une chaise pour ceux qui ne le sont pas, s’ils n’apprennent pas à partager la parole comme ils ont appris à partager le pain, comment l’Europe et l’avenir pourraient-ils se faire sans exclusion ?

Jacqueline Chabaud

By this author

CC BY-NC-ND