Conseil International des Femmes

Rolande Gaillard

References

Electronic reference

Rolande Gaillard, « Conseil International des Femmes », Revue Quart Monde [Online], 129 | 1988/4, Online since 05 May 1989, connection on 03 August 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/4047

Le groupe OING Quart Monde est né de l’urgence de faire connaître et entendre les enfants les plus pauvres et leurs familles par ceux qui œuvrent pour la paix par les droits de l’homme. De nombreuses ONG, comme le Conseil International des Femmes ou le Zonta international, considèrent qu’elles doivent s’y associer pour le faire entendre des instances de l’ONU.

Dès sa fondation en 1888, le Conseil International des Femmes (CIF) a déclaré son engagement en faveur de la reconnaissance et du respect des droits de l’homme en général, et en particulier de la famille et de l’individu. Il s’est engagé aussi à lutter en faveur de la disparition de toute discrimination dans quelque domaine que ce soit. Il était donc naturel que le CIF participe aux travaux du groupe de travail ATD Quart Monde auprès des Nations Unies dès sa création afin de collaborer avec les autres ONG préoccupés par la situation des plus démunis, et de se faire entendre de l’ONU.

L’activité du CIF en faveur des droits de l’homme s’exerce en deux manières : d’une part, théoriquement, en s’associant aux démarches qui tendent à la protection et aux possibilités de développement des plus pauvres et à l’affirmation de leurs droits dans des domaines divers : alphabétisation, habitat, emploi etc. ; d’autre part dans l’application pratique de ces démarches. Ce sont nos conseils affiliés dans les différents pays qui s’associent aux activités d’ATD Quart Monde et à d’autres de même inspiration afin de contribuer à améliorer le sort des familles défavorisées.

Rolande Gaillard

Représentante Permanente du Conseil International des Femmes auprès du Conseil Économique et Social et du Bureau International du Travail

CC BY-NC-ND