N° 131, 1989/2   •  Une démarche Wresinski pour l'Europe
Dossier

Le partenariat et la sécurité d’existence

Vasso Papandreou
  • publié en mai 1989
Résumé
  • Français

Dans son message aux délégués des universités populaires (UP) du Quart Monde, Mme Vasso Papandreou s’engageait avec la Commission européenne sur les questions du partenariat et de la sécurité d’existence des familles en grande pauvreté. Les contributions des délégués des UP de Bruxelles et d’Île-de-France éclairent sur ce que représente ces deux priorités dans la vie de ces familles.

Index

Index chronologique

1989/2
Texte intégral

« Je suis particulièrement heureuse de m’adresser à vous ce matin, et d’avoir ainsi l’occasion de manifester le soutien que la Commission et moi même apportons à votre séminaire, et, plus généralement, l’intérêt que nous portons à votre action pour lutter contre la pauvreté.

Ce séminaire est l’une des sessions de l’université populaire du Quart Monde. Il ne pose donc pas la question du partenariat avec les familles les plus pauvres comme une question abstraite ou comme un simple slogan. Il la met en pratique, ici et maintenant, en manifestant que les pauvres ne sont pas muets, qu’ils ne sont pas condamnés à n’avoir que des porte-parole, c’est-à-dire des gens qui parleraient à leur place. Je remercie donc par avance tout particulièrement les familles qui sont présentes ici et qui s’exprimeront au cours de cette journée, pour la contribution qu’elles apporteront à nos réflexions.

La Commission a accordé son soutien financier à une étude menée par le Mouvement ATD Quart Monde sur les systèmes de garanties de ressources qui existent dans plusieurs pays européens. Vous aurez l’occasion de présenter cette étude, d’en préciser les limites et d’en discuter les conclusions. Pour ma part, je voudrais souligner ici l’importance que la Commission accorde à la reconnaissance d’un droit à un revenu minimum parmi les droits sociaux fondamentaux que la communauté doit affirmer solennellement. C’est pourquoi nous l’avons prévu dans l’avant-projet de charte des droits sociaux fondamentaux qui constitue l’un des prochains thèmes de discussion de la Communauté. Bien entendu, la mise en place d’un revenu minimum ne règle pas tous les problèmes et la lutte contre la pauvreté et l’exclusion nécessite une politique plus globale. Mais ce serait déjà une étape politique significative que d’avancer dans le voie d’un droit au revenu reconnu à tous et la Commission s’efforcera d’y contribuer ».

Pour citer cet article Vasso Papandreou, « Le partenariat et la sécurité d’existence », Revue Quart Monde, Année 1989, Une démarche Wresinski pour l'Europe, Dossier, mis à jour le : 09/02/2010,URL : https://www.revue-quartmonde.org:443/4095.
Auteur

Vasso Papandreou

Membre de la Commission des Communautés européennes chargée de l’emploi et des  affaires sociales.