Latifa Ibn Ziaten. Dis-nous Latifa, c’est quoi la tolérance ?

Éd. de l’Atelier / Réseau Canopé, 2015, 93 pages

Daniel Fayard

p. 63

Bibliographical reference

Latifa Ibn Ziaten. Dis-nous Latifa, c’est quoi la tolérance ?, Éd. de l’Atelier / Réseau Canopé, 2015, 93 p., 5 €

References

Bibliographical reference

Daniel Fayard, « Latifa Ibn Ziaten. Dis-nous Latifa, c’est quoi la tolérance ? », Revue Quart Monde, 239 | 2016/3, 63.

Electronic reference

Daniel Fayard, « Latifa Ibn Ziaten. Dis-nous Latifa, c’est quoi la tolérance ? », Revue Quart Monde [Online], 239 | 2016/3, Online since 01 February 2017, connection on 29 September 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/6714

« Le 11 mars 2012, un jeune terroriste de 23 ans (Mohammed Merah) a tué mon fils Imad… Le 20 avril 2012, j’ai donné son nom à l’association que j’ai fondée… Une façon de tendre la main aux jeunes en difficulté avant qu’ils ne prennent le chemin de la délinquance ou, pire, partent en Syrie et deviennent terroristes. »

Latifa, une femme musulmane d’origine marocaine, et française à 100 %, n’est qu’une mère de famille mais elle est aussi une citoyenne qui défend les valeurs de la laïcité et de la République. Son engagement est d’aller témoigner partout en France au sein des établissements scolaires.

Ce petit livre relate quelques-uns de ses échanges enregistrés. Plus précisément il s’agit, pour l’essentiel, de ses réponses aux nombreuses questions qui lui sont posées par les élèves, les professeurs ou les parents.

Présentées en trois parties ou thèmes (Sortir de l’impasse de la violence, Apprendre à devenir citoyen, Réussir sa vie), ces questions structurent véritablement tant l’exposé lui-même qu’un type de relation pédagogique rarement publié en style direct, parce que sans doute trop peu pratiqué.

Aussi la transmission de ce dialogue (questions/réponses) constitue peut-être l’apport le plus intéressant de ce court ouvrage.

Devant une maman éprouvée par le malheur, les enfants se révèlent avides de mieux comprendre ce qu’elle cherche à leur communiquer à travers son témoignage, grâce à sa foi dans la paix d’un vivre ensemble, dans le respect des valeurs républicaines.

C’est pour les élèves un magnifique encouragement et une authentique formation.

C’est pour cette femme la manifestation d’une véritable mission militante.

Un champ qui pourrait d’ailleurs être davantage défriché par ceux-là même qui ont l’expérience de la misère et de l’exclusion sociale. N’ont-ils pas eux aussi quelque chose d’essentiel à transmettre aux nouvelles générations ?

Daniel Fayard

By this author

CC BY-NC-ND