Gérard Mordillat, Rouge dans la brume

Éd. Calmann-Lévy, 2011, 435 p.

Daniel Fayard

Bibliographical reference

Gérard Mordillat, Rouge dans la brume. Éd. Calmann-Lévy, 2011, 435 p.

References

Electronic reference

Daniel Fayard, « Gérard Mordillat, Rouge dans la brume », Revue Quart Monde [Online], 222 | 2012/2, Online since 01 December 2012, connection on 27 November 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/7749

Une illustration romancée des tensions sociales, dues aux menaces de licenciements et de délocalisations d’entreprise, dans lesquelles se débattent des ouvriers d’aujourd’hui et des luttes dans lesquelles ils s’engagent pour tenter d’y faire face, « unis par une seule et même colère. »

Une version très actuelle de la « lutte des classes », attestée de surcroît tout au long du récit par des extraits de propos authentiques tenus par des dirigeants politiques et des leaders patronaux ou syndicaux.

Une longue complainte pour le « droit de vivre ». Mais ce droit, pourquoi certains doivent le gagner alors qu’à d’autres il est donné ? « T’as déjà entendu un patron, un industriel, un propriétaire dire qu’il gagne sa vie ? Non, il fait du fric, il amasse une fortune, il joue à la Bourse. Il gagne des biens matériels, mais sa vie il ne la gagne pas, elle lui est offerte par ceux qui, justement, se tuent à la gagner pour eux ».

Ces ouvriers sont aussi des hommes et des femmes engagés dans des liens familiaux, mis à mal par la dureté de leur vie. Beaucoup de ces liens volent en éclats : des séparations parfois dramatiques qui déstabilisent et/ou libèrent pour de nouvelles attaches.

Le récit alterne ainsi les péripéties des actions collectives sur fond de grèves et les déboires sentimentaux des principaux protagonistes, leurs dérives ou délocalisations amoureuses.

Un roman passionnant, plein de rebondissements, riche en dialogues, bien documenté, digne des meilleures fresques sociétales cherchant à mettre en lumière les conditions de vie, les souffrances, les sacrifices, les aspirations des individus devenus des variables d’ajustement dans les recompositions industrielles... et conjugales.

Daniel Fayard

By this author

CC BY-NC-ND