Alvaro Pastor et Antoni Navarro, Yo También

Film espagnol, 2009

Marie-Hélène Dacos-Burgues

p. 56-57

Bibliographical reference

Alvaro Pastor et Antoni Navarro, Yo También, Espagne, 2009, avec Lola Duesnas, Pablo Pinéda, Antinio Naharro, Isabel Garcia Lorca, Joaquin Perles, Maria Barvo, Lourdes Naharro, Teresa Arboli.

References

Bibliographical reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Alvaro Pastor et Antoni Navarro, Yo También », Revue Quart Monde, 216 | 2010/4, 56-57.

Electronic reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Alvaro Pastor et Antoni Navarro, Yo También », Revue Quart Monde [Online], 216 | 2010/4, Online since 01 May 2011, connection on 27 November 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/7905

Yo también (moi aussi) est un film1 sur la différence qui met en évidence les ressemblances !

L’acteur principal Pablo Pineda est atteint de trisomie 21. Il est le premier trisomique ayant obtenu un diplôme universitaire en Europe. Il joue presque son propre rôle. Mais c’est néanmoins un rôle de fiction dans lequel il est toujours très vrai.

L’histoire est la suivante :

Un enfant né avec un chromosome en trop devient un adulte « presque normal ». Sa mère l’a coaché avec un grand amour et une ardeur peu commune afin qu’il devienne comme tous les autres. Le voilà, à trente-quatre ans, nanti d’un diplôme et d’un emploi dans des bureaux. La vie étant la vie, au boulot, comme les autres jeunes, Daniel rencontre une fille qui l’attire par sa gaîté. Laura, c’est d’abord une relation attachante mais c’est aussi sans doute une relation sans issue et Daniel est désarmé devant ce qui lui arrive. Dans les détails, dans le centre social où travaille Daniel, personne ne se permet de montrer une compassion déplacée. Tous laissent Daniel aux prises avec l’apprentissage de la vie. Laura elle-même est merveilleuse de naturel dans sa marginalité mais aussi dans sa relation avec Daniel.

Un film plein de grâce, moderne, pétillant, plein d’action et enjoué. La question principale est posée par Daniel : « A quoi ça sert d’être normal ? ». Aucune réponse ne sera vraiment donnée. Et Daniel qui souffre devient sévère envers sa mère « Pourquoi ne m’as-tu pas accepté tel que j’étais ! », lui reprochant par ces mots tous les efforts développés pendant ces années où elle l’a soutenu dans ses études. On souffre avec elle car elle ne répond pas ou mal, soudain culpabilisée alors qu’elle croyait avoir bien fait. On souffre aussi avec lui des impasses de sa vie. Il est à la fois trop normal et trop handicapé !

Ce film va bien au-delà du handicap. Il n’est pas moralisateur mais il donne à penser. Il pose la question plus générale des efforts faits par la plupart des parents pour façonner leurs enfants selon leurs désirs profonds. Pas si sûr que cela rencontre toujours le désir des enfants et cependant comment faire autrement ? Et puis il montre un milieu professionnel où l’intégration d’handicapés est possible et joyeuse. Le réalisateur et les auteurs ont passé beaucoup de temps avec leurs acteurs. Cela explique sans doute la réussite de ce film rare.

1 Film écrit et réalisé par Alvaro Pastor et Antoni Naharro, Espagne, 2009 ; avec Lola Duesnas, Pablo Pinéda, Antonio Naharro , Isabel Garcia Lorca 

1 Film écrit et réalisé par Alvaro Pastor et Antoni Naharro, Espagne, 2009 ; avec Lola Duesnas, Pablo Pinéda, Antonio Naharro , Isabel Garcia Lorca , Joaquin Perles, Maria Bravo, Lourdes Naharro, Teresa Arboli, …

Marie-Hélène Dacos-Burgues

By this author

CC BY-NC-ND