Le prix du film ATD

La misère sans cliché 2019

Marie-Hélène Dacos-Burgues

p. 40-41

References

Bibliographical reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Le prix du film ATD  », Revue Quart Monde, 252 | 2019/4, 40-41.

Electronic reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Le prix du film ATD  », Revue Quart Monde [Online], 252 | 2019/4, Online since 01 December 2019, connection on 15 December 2019. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8347

Depuis 2015, Le Mouvement ATD Quart Monde a créé un prix du film La misère sans cliché. Chaque année un comité de sélection choisit quatre films à partir desquels des membres du Mouvement ATD Quart Monde désignent le lauréat. Le choix de cette année : Cyrano et la petite valise, Fahim, Rêves de jeunesse et Rosie Davis. Ils ont été visionnés entre juin et septembre 2019 dans plusieurs villes, Bordeaux, Limoges, Nancy, Saint‑Étienne /Lyon et Marseille, par des équipes locales composées de membres représentatifs du Mouvement : militants, volontaires permanents, alliés.

Le jury marseillais était composé de Gilda, Jean-Pierre, Monique, Marie-Dominique, Brigitte, Louis, Laurent, Antoinette, Monique, François, Nicole, Andrée, Bella, Marie‑Hélène (voir photo).

Certains membres du jury marseillais du prix du film ATD

Image 10000201000002B8000001F5541835C1.png

©ATD Quart Monde - François Phliponeau

Marie Frapin. Cyrano et la petite valise. Documentaire, France, 2009

Il s’agit d’un documentaire1 sur une durée d’une année au sujet d’un atelier de théâtre dans un centre d’accueil de jour pour personnes SDF. Cet atelier est organisé par Emmaüs, animé par Ombline de la Teyssonnière avec humanité. Plusieurs SDF s’essaient au théâtre et cela leur fait beaucoup de bien.

À Marseille nous avons aimé voir que grâce au théâtre, certaines personnes vivant à la rue semblent renaître. Nous avons apprécié l’humanité de l’animatrice, le courage des participants, l’énergie positive qui se dégagent du film. Nous pensons que c’est un très bon exemple d’action culturelle telle que la pratique le Mouvement ATD Quart Monde. Nous avons découvert que « la petite valise », qui était un terme énigmatique, était de fait cette force intérieure en chacun de nous qu’on cultive avec l’art… Les débats ont été chaleureux et animés2. Ce documentaire a été classé deuxième dans l’ordre des préférences pour obtenir le prix La misère sans cliché.

Pierre-François Martin-Laval. Fahim. Film de fiction, France, 2019

Ce film3 s’inspire de l’histoire vraie du champion de France d’échecs catégorie des moins de douze ans. Il est arrivé, clandestinement, de son Bengladesh natal pour rencontrer le grand maître des échecs, comme le lui a promis son père, à l’issue du voyage. Évidemment la réalité est difficile et complexe. C’est un véritable parcours du combattant pour obtenir l’asile politique, avec la menace d’être expulsés à tout moment. Grâce à sa victoire aux échecs, l’enfant et son père seront provisoirement pourvus de papiers. Il y aura ensuite regroupement familial.

À Marseille cette fiction inspirée d’un fait réel a été classée à la troisième place. Nous avons aimé le film, sa fraîcheur, l’histoire vraie, la volonté du gamin, les efforts de son père, les aides qu’ils ont obtenues, le réalisme des situations. Mais nous avons pensé que l’octroi des papiers en fonction du mérite n’était pas une position que le Mouvement ATD pouvait défendre. Nous préférons défendre les droits de tous pour tous.

Alain Raoust. Rêves de jeunesse, Film de fiction, France, 2019

Dans une déchetterie du Sud de la France près de Digne, sur le point d’être abandonnée, une jeune fille, Salomé, trouve un emploi d’été saisonnier. Elle est seule. Abandonnée. On apprendra qu’elle est en recherche de souvenirs. On apprendra aussi tout à la fin que ces souvenirs sont probablement liés à la mort d’un jeune militant, Mathys, dont on sait peu de chose mais on comprend que le van positionné dans la déchetterie lui appartient ainsi qu’à son frère. Une autre jeune fille, Jessica, – un peu déjantée – ayant participé à un « jeu de survie » la rejoint par hasard.

Ce film4 est réputé poétique, il dit parler de rêves de jeunesse, de rencontres inattendues, de promesses de vie nouvelle. Il insiste sur la rencontre de la nature. Il parle de la jeunesse actuelle.

À Marseille cette fiction a parfois ému mais ne nous a pas totalement convaincus. Son titre est trompeur. Trop de choses sont suggérées et non montrées. Nous n’y avons pas vu beaucoup d’espoir. Pour certains d’entre nous c’est un film à défendre mais sans doute pas pour représenter le Mouvement ATD Quart Monde. Nous l’avons placé en dernière position.

Paddy Breathach. Rosie Davis, Film de fiction, Irlande, 2019

Une famille5 irlandaise de quatre enfants – le père a un travail – perd son logement parce que le propriétaire a vendu la maison qu’ils occupaient. La crise du logement est telle qu’ils ne trouvent rien d’autre et doivent chaque jour téléphoner longuement à une liste d’hôtels afin de trouver une chambre pour six, pour y passer la nuit. Les enfants sont encore scolarisés. Mais la mère et les enfants vivent toute la journée dans la voiture. Le père les rejoint chaque soir en bus à l’hôtel que la mère a trouvé. En même temps il continue à chercher une maison. La situation est de plus en plus critique. Le film nous monte la galère de cette femme au quotidien, celle des enfants, l’impuissance du père dans cette société dure.

À Marseille nous avons tous été très touchés par ce film, nous l’avons trouvé très juste par rapport à des situations similaires que nous connaissons bien. Nous avons aimé la chaleureuse vie de famille, la dignité des parents, le réalisme de la situation qui montre une vie cruelle. Ce film nous a semblé très positif malgré le fait que nous ne sachions pas ce qui allait se passer après les épisodes montrés. Nous l’avons classé en premier pour l’obtention du prix ATD La misère sans cliché.

Au niveau national le résultat est le suivant :

  1. Rosie Davis

  2. Fahim

  3. Cyrano et la petite valise

  4. Rêves de jeunesse

1 Cyrano et la petite valise, documentaire, Marie Frapin, France, 2009.

2 Le chant « Naufragé(e) », de Marvin Ouattara, se trouve en entier dans la Revue Quart Monde 251, Chanter la dignité, septembre 2019. https://www.

3 Fahim, fiction d’après une histoire vraie, Pierre-François Martin-Laval, France, 2019, avec Assad Ahmed, Gérard Depardieu.

4 Rêves de jeunesse, fiction, Alain Raoust, France, 2019, avec Salomé Richard, Estelle Meyer, Yoann Zimmer.

5 Rosie Davis, fiction, Paddy Breathach, Irlande, 2019, avec Sarah Greene, Moe Dunford, Ellie O’Halloran.

1 Cyrano et la petite valise, documentaire, Marie Frapin, France, 2009.

2 Le chant « Naufragé(e) », de Marvin Ouattara, se trouve en entier dans la Revue Quart Monde 251, Chanter la dignité, septembre 2019. https://www.revue-quartmonde.org/8045

3 Fahim, fiction d’après une histoire vraie, Pierre-François Martin-Laval, France, 2019, avec Assad Ahmed, Gérard Depardieu.

4 Rêves de jeunesse, fiction, Alain Raoust, France, 2019, avec Salomé Richard, Estelle Meyer, Yoann Zimmer.

5 Rosie Davis, fiction, Paddy Breathach, Irlande, 2019, avec Sarah Greene, Moe Dunford, Ellie O’Halloran.

Certains membres du jury marseillais du prix du film ATD

Certains membres du jury marseillais du prix du film ATD

©ATD Quart Monde - François Phliponeau

Marie-Hélène Dacos-Burgues

By this author

CC BY-NC-ND