Dial/IRD, Les nouvelles stratégies internationales de lutte contre la pauvreté

Développement et insertion internationale (DIAL), Institut de recherche pour le développement (IRD), Economica, 2003, 2ème édition,463 pages

Daniel Fayard

Bibliographical reference

Dial/IRD, Les nouvelles stratégies internationales de lutte contre la pauvreté, Développement et insertion internationale (DIAL), Institut de recherche pour le développement (IRD), Economica, 2003, 2ème édition,463 pages

References

Electronic reference

Daniel Fayard, « Dial/IRD, Les nouvelles stratégies internationales de lutte contre la pauvreté », Revue Quart Monde [Online], 195 | 2005/3, Online since 25 May 2020, connection on 27 November 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/9365

La progression de la pauvreté dans de nombreuses parties du monde, l’échec des politiques d’ajustement structurel, le surendettement des pays pauvres, la contestation émanant des sociétés civiles et d’un certain nombre d’Etats ont contraint la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) à amorcer fin 1999 une nouvelle démarche conjointe qui place la lutte contre la pauvreté au cœur des politiques de développement. Désormais tous les pays à bas revenu désireux de bénéficier de leur aide financière ou d’un allégement de leur dette dans le cadre de l’Initiative “ Pays pauvres très endettés ” (PPTE), doivent s’engager dans un programme de lutte contre la pauvreté et produire un “ Document stratégique de réduction de la pauvreté ” (DSRP)

Cet ouvrage, qui réunit quatorze contributions signées par treize auteurs dont neuf économistes, présente une première analyse critique de ces nouvelles stratégies, en trois volets : le diagnostic opéré et le contenu des politiques ainsi préconisées, les processus participatifs, les dispositifs de suivi et d’évaluation. Chaque article est illustré par de nombreux encadrés, tableaux, graphiques ou schémas.

L’approche est nettement internationale, avec des appréciations quantitatives et qualitatives sur l’impact - positif, ambivalent ou souvent négatif par insuffisance ou inadaptation - des nouvelles procédures, initiées par les Institutions de Bretton Woods et s’imposant plus ou moins à la communauté internationale, sur la vie économique et sociale d’une multitude de pays du Sud. Une attention particulière est portée sur la situation de ceux qui sont situés en Afrique subsaharienne. Le Mali et Madagascar font l’objet d’une investigation plus détaillée. Quelques comparaisons sont esquissées avec les politiques de lutte contre la pauvreté en Europe occidentale.

Parfois le jugement est sans appel : “ L’approche retenue par les DSRP reflète un problème général de pensée de la Banque mondiale et du FMI à propos des réformes commerciales. Celle-ci repose sur le dogme selon lequel le commerce est intrinsèquement bon pour la croissance et pour les pauvres. Tant que ce dogme ne sera pas remis en question, la nouvelle rhétorique des Institutions de Bretton Woods sur la pauvreté demeurera en contradiction avec leurs politiques effectives ”

Curieusement l’ouvrage ne comporte pas de conclusion générale. Chaque auteur élabore la sienne. Nous avons là une diversité de regards proposés à la réflexion des lecteurs, lesquels peuvent se contenter de lire tels ou tels chapitres, car il y a beaucoup de recoupements entre eux, et leur lecture n’est pas toujours aisée pour qui n’est pas familier de ce type d’analyse.

Daniel Fayard

By this author

CC BY-NC-ND