Ministère de l’Emploi et de la Solidarité, Exclusion et pauvreté en Europe

Ed. La Documentation française, 2001, 325 pages

Françoise Louis-Lucas

Bibliographical reference

Ministère de l’Emploi et de la Solidarité, Exclusion et pauvreté en Europe, Ed. La Documentation française, 2001, 325 pages

References

Electronic reference

Françoise Louis-Lucas, « Ministère de l’Emploi et de la Solidarité, Exclusion et pauvreté en Europe  », Revue Quart Monde [Online], 181 | 2002/1, Online since 25 May 2020, connection on 26 October 2020. URL : https://www.revue-quartmonde.org/9412

L’ouvrage présente pour chaque pays européen l’état actuel du débat sur les questions liées à la pauvreté et à l’exclusion sociale ainsi que les politiques mises en œuvre pour les combattre. Cette démarche vise à mettre en évidence les différentes approches retenues pour faire comprendre au lecteur les grands enjeux actuels associés à ces questions, dans chaque contexte national.

Pour chacun des quinze pays de l’Union européenne, sont étudiés le contexte historique de la lutte contre pauvreté, le système de protection sociale et l’accès aux droits fondamentaux : on en déduit des différences d’approche liées à la manière dont se sont construits les Etats Providence. Mais des pôles de préoccupation sont souvent communs et dans ce cadre, l’échange et la confrontation des expériences peuvent s’avérer très stimulants et constituer la base d’un réel débat démocratique.

Après un bref historique de l’Europe sociale, les priorités adoptées par le Conseil européen de Nice en décembre 2 000 sont analysées : promouvoir l’emploi, l’accès de tous aux biens et services, prévoir les risques d’exclusion, agir pour les plus vulnérables, encourager le partenariat. Les Etats doivent réaliser leurs plans d’action dans un délai de six mois et les revoir tous les deux ans, c’est-à-dire moderniser et renforcer les droits fondamentaux inclus dans une charte et lutter contre la discrimination, grâce à l’action des ONG, car les droits et libertés civils et politiques ne sont respectés que si les droits fondamentaux économiques et sociaux sont effectifs. Mais cette charte, si elle reconnaît les droits ne dit pas comment les promouvoir et n’est pas assez contraignante. Et les mécanismes de fonctionnement ne concernent que marginalement la lute contre les exclusions.

L’intégration européenne doit permettre de consolider et de développer les systèmes de protection sociale dans le respect des spécificités de chaque pays. L’Union européenne a collecté des informations sur les initiatives locales de lutte contre l’exclusion sociale présentées dans une base de données mise à la disposition du public.

Cet ouvrage apparaît comme un document de référence important.

Françoise Louis-Lucas

By this author

CC BY-NC-ND