Se libérer de l’humiliation et de la honte

Propos recueillis par Marie-Claire Tulliez

Audrey Molle

p. 27-29

Citer cet article

Référence papier

Audrey Molle, « Se libérer de l’humiliation et de la honte », Revue Quart Monde, 257 | 2021/1, 27-29.

Référence électronique

Audrey Molle, « Se libérer de l’humiliation et de la honte », Revue Quart Monde [En ligne], 257 | 2021/1, mis en ligne le 01 septembre 2021, consulté le 06 mai 2021. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10154

D’une enfance et d’une jeunesse jalonnées d’obstacles liés à la pauvreté et l’exclusion, l’auteure a réussi à tirer un apprentissage. Avec un courage et une intelligence remarquables, elle trace aujourd’hui un chemin de libération pour elle et ses enfants.

Je ne comprenais pas le sens de la vie. J’avais beaucoup de peurs. J’étais renfermée sur moi-même : je n’avais pas de copines et quand je sortais en bas de l’immeuble j’étais seule ou avec mon frère.

Ma mère nous envoyait en colonies de vacances l’été, mon frère et moi, parce qu’elle ne pouvait pas partir en vacances : elle avait trop de choses à payer. Moi, j’aurais préféré prendre des vacances avec ma mère et mon frère ; je me sentais rejetée, seule, abandonnée. Je me demandais pourquoi ma mère nous avait conçus. J’étais très sensible quand j’étais petite !

C’était moi qui gérais la maison à 8 ans, car ma mère qui était toute seule travaillait tous les jours. Je m’occupais de faire à manger pour mon frère (9 ans) et pour ma mère qui rentrait tard, de faire le ménage. Heureusement qu’une voisine qui était un peu comme une grand-mère pour moi, m’aidait pour les devoirs, moi et mon frère. Elle venait nous voir aussi pour voir si tout allait bien.

L’adolescence, ça m’a détruite, ça m’a ...

1 Un Institut Thérapeutique Éducatif et Pédagogique (ITEP) est un établissement médico-social qui accueille les jeunes enfants et les adolescents qui

2 Le Croisement des savoirs est une dynamique initiée par ATD Quart Monde permettant de créer les conditions pour que le savoir issu de l’expérience

Audrey Molle

Audrey Molle a rencontré le groupe ATD Quart Monde de Toulouse en 2013. Jeune maman, elle élevait seule deux enfants et menait un combat difficile pour récupérer ses deux aînées vivant chez leur père. Depuis 2016, le Comité des droits de Toulouse l’accompagne dans ses combats en vue d’obtenir un logement social, pour la scolarisation de ses enfants, pour l’aider dans ses relations difficiles avec l’Aide sociale à l’Enfance (ASE). Très impliquée dans le groupe des mamans militantes au sein du Réseau école de Toulouse, elle participe à ce titre à des rencontres de Croisements des savoirs avec des enseignants, sur la question de l’orientation scolaire des enfants.

CC BY-NC-ND