Vers une épistémologie respectueuse

Nathalie Grandjean

p. 55-59

References

Bibliographical reference

Nathalie Grandjean, « Vers une épistémologie respectueuse », Revue Quart Monde, 258 | 2021/2, 55-59.

Electronic reference

Nathalie Grandjean, « Vers une épistémologie respectueuse », Revue Quart Monde [Online], 258 | 2021/2, Online since 01 December 2021, connection on 17 October 2021. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10337

C’est en visionnant le documentaire Le camp de Noisy ou l’inversion du regard, de Claire Jeanteur, que j’ai fait connaissance avec la vie et l’œuvre du père Joseph Wresinski. J’y apprends les conditions de vie des « miséreux » sans-logis de la France de l’après-guerre, conditions de débrouille comme conditions de (non-)dignité. J’en suis, bien entendu, révoltée, indignée. La « grande misère » m’indigne. Éthiquement parlant, je suis affectée, tant par la situation des personnes que par le courage et la détermination du père Joseph Wresinski. Je cherche à en savoir plus et je lis quelques ouvrages, dont Refuser la misère et le collectif Ce que la misère nous donne à repenser avec Joseph Wresinski.

Lors de ces lectures, je suis particulièrement frappée par ce que dit Joseph Wresinski à propos du regard que nous devrions porter sur les « miséreux » et sur celui que ces derniers devraient exercer sur le monde. Si nous voulons refuser la misère, il faut quitter l’immédiateté des affects po...

1 Joseph Wresinski, Refuser la misère. Une pensée politique de l’action, Paris, Éd. Le Cerf/Quart Monde, 2007.

2 Bruno Tardieu et Jean Tonglet (dir.), Ce que la misère donne à repenser, avec Joseph Wresinski, Paris, Éd. Hermann, 2018.

3 Joseph Wresinski, « La place du pauvre dans la pensée », in Refuser la misère. Une pensée politique de l’action, Paris, Éd. Le Cerf/Quart Monde

4 Ibidem, p. 17.

5 Comme le souligne Dominique Lambert dans son article « La place des pauvres dans l’aventure humaine : Darwin et Wresinski peuvent-ils se comprendre 

6 Colette Guillaumin « Femmes et théories de la société : remarques sur les effets théoriques de la colère des opprimées ». Sociologie et société

7 Nancy Harstock, « The Feminist Standpoint : Developing the ground for a specifically feminist historical materialism », Discovering Reality, Kluwer

8 Donna Haraway, Le Manifeste Cyborg et autres essais. Sciences – Fictions – Féminismes, Paris, Éd. Exils, 2007. p. 126.

9 Joseph Wresinski, « La pensée des plus pauvres dans une connaissance qui conduise au combat », in Refuser la misère. Une pensée politique de l’

10 Ibid., p. 52

11 Ibid., p. 54. C’est moi qui souligne.

12 Ibid., p. 59.

13 Ibid., p. 60.

14 Dominique Lambert, « La place des pauvres dans l’aventure humaine : Darwin et Wresinski peuvent-ils se comprendre ? », in Bruno Tardieu et Jean

15 Ibidem.

Nathalie Grandjean

Nathalie Grandjean est Docteure en Philosophie et Maîtresse de Conférences à l’Université de Namur (Belgique). Elle est également administratrice de Sophia, le réseau belge d’études de genre (www.sophia.be). Ses domaines de recherche sont le corps et la technologie, la philosophie féministe et de genre, ainsi que l’éthique du numérique et de la surveillance. Elle a édité l’ouvrage Corps et Technologies. Penser l’hybridité (avec Claire Lobet, Peter Lang, 2012) et Valeurs de l’attention (avec Alain Loute, Presses du Septentrion, 2019). Son dernier ouvrage vient de paraître : Généalogies des corps de Donna Haraway. Féminismes, diffractions, figurations (Presses de l’ULB, 2021).

CC BY-NC-ND