Sophie Bachelier et Valérie Malek. “Tilo Koto, Sous le Soleil

Documentaire

Marie-Hélène Dacos-Burgues

p. 57

Bibliographical reference

Tilo Koto, Sous le Soleil, documentaire, Sophie Bachelier, Valérie Malek, 2019, Prix du public au Festival des interférences de Lyon, 2020, Grand prix du Festival Curieux voyageurs, 2021.

References

Bibliographical reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Sophie Bachelier et Valérie Malek. “Tilo Koto, Sous le Soleil” », Revue Quart Monde, 261 | 2022/1, 57.

Electronic reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Sophie Bachelier et Valérie Malek. “Tilo Koto, Sous le Soleil” », Revue Quart Monde [Online], 261 | 2022/1, Online since 01 March 2022, connection on 05 December 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10606

Voici un film1 qui donne un éclairage salutaire sur la question des migrants. Il se place d’emblée du point de vue d’un migrant venu de Gambie, Yancouba Badji, parti du Sénégal, passé par de nombreux pays, Mali, Burkina Faso, Niger, pour se retrouver en Lybie, où il vivra neuf mois d’horreur. Tout au long de sa route, le racket, les tortures, la prison. En Lybie il est vendu. Ses tentatives pour traverser la mer Méditerranée, au nombre de quatre, se sont soldées par des échecs. Une jeune femme l’accompagnait, Rose-Marie, la femme de son frère. Violée, torturée, elle a été enterrée dans le désert. La course vers l’occident de Yancouba s’est arrêtée là. Il est réfugié au centre d’accueil de Médénine en Tunisie. C’est en ce lieu que la réalisatrice, alertée par le directeur du Croissant rouge tunisien, va l’interroger avec ses coreligionnaires. Ces entretiens vont donner lieu à un film, qui donne à Yancouba le rôle principal. Car le propos et la décision de Yancouba Badj sont forts. Il veut informer les jeunes de son pays des malheurs liés à cette migration et surtout du danger du passage en Lybie. Il s’exprime aussi par la peinture : « La peinture était pour moi une manière de faire comprendre ce que je n’avais plus la force de dire avec des mots ». Le film, centré sur la peinture du jeune homme, avec des chansons qui alertent, est présenté avec des images très poétiques, mais aussi très réalistes.

1 Tilo Koto, Sous le Soleil, documentaire, Sophie Bachelier, Valérie Malek, 2019, Prix du public au Festival des interférences de Lyon, 2020, Grand

1 Tilo Koto, Sous le Soleil, documentaire, Sophie Bachelier, Valérie Malek, 2019, Prix du public au Festival des interférences de Lyon, 2020, Grand prix du Festival Curieux voyageurs, 2021.

Marie-Hélène Dacos-Burgues

By this author

CC BY-NC-ND