Antony Kitts, Yannick Marec, Olivier Vernier. “La pauvreté et sa prise en charge en France. 1848‑1988

Éd. Atlande, Coll. Clefs Concours, Neuilly, 2022

Daniel Fayard

p. 62-63

Bibliographical reference

Antony KITTS, Yannick MAREC, Olivier VERNIER. La pauvreté et sa prise en charge en France. 1848‑1988. Éd. Atlande, Coll. Clefs Concours, Neuilly, 2022, 323 p.

References

Bibliographical reference

Daniel Fayard, « Antony Kitts, Yannick Marec, Olivier Vernier. “La pauvreté et sa prise en charge en France. 1848‑1988” », Revue Quart Monde, 262 | 2022/2, 62-63.

Electronic reference

Daniel Fayard, « Antony Kitts, Yannick Marec, Olivier Vernier. “La pauvreté et sa prise en charge en France. 1848‑1988” », Revue Quart Monde [Online], 262 | 2022/2, Online since 01 June 2022, connection on 30 September 2022. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10702

Comme tous les livres de cette collection, cet ouvrage s’adresse à tous les candidats aux concours de l’enseignement. Il propose ici une synthèse historique sur le thème de la prise en charge de la pauvreté en France entre 1848 et 1988, sous l’angle particulier des acquis de la recherche et de la législation.

À ce titre, il se présente comme un outil de révision pour les candidats à l’agrégation d’histoire, avec une somme assez considérable de références tant académiques qu’administratives. De ce fait, il serait plus à consulter qu’à lire de façon continue. D’ailleurs plusieurs portes d’entrée sont offertes au lecteur.

Celle des « outils » (près d’un tiers de l’ouvrage) comportant une chronologie des dates importantes, la biographie d’une vingtaine d’acteurs (dont Joseph Wresinski), des cartes, des graphiques, des tableaux, quelques photographies, une abondante bibliographie, un glossaire et un index.

Celle des « repères » consacrée principalement à l’évolution des concepts, des doctrines et des lois, du paupérisme aux vulnérabilités contemporaines, en passant par l’assistance, la charité, la philanthropie, les solidarités, les précarités, les assurances sociales, la sécurité sociale, la grande pauvreté et l’exclusion… (mention est faite du rôle d’ATD Quart Monde).

Celle des « thèmes », au nombre de quatre qui reflètent le choix des auteurs. D’abord la question tant méthodologique que politique de la mesure de la pauvreté. Puis la diversité des formes et des niveaux de secours et un aperçu sur la lutte contre la pauvreté dans l’espace colonial. Ensuite, la persistance des représentations entre bons ou mauvais pauvres et la controverse sur l’existence d’une culture de la pauvreté. Enfin l’évolution de la manière dont ont été pris en charge d’une part les enfants des familles pauvres et d’autre part les vieillards indigents.

On ne peut que saluer cet essai de synthèse historique, même si on aurait pu s’attendre à ce que soit mentionnée la définition que le Conseil économique et social français a adoptée en 1987.

Daniel Fayard

By this author

CC BY-NC-ND