Le parlement des enfants Tapori

Olga Tusala Katembo

p. 18-20

References

Bibliographical reference

Olga Tusala Katembo, « Le parlement des enfants Tapori », Revue Quart Monde, 263 | 2022/3, 18-20.

Electronic reference

Olga Tusala Katembo, « Le parlement des enfants Tapori », Revue Quart Monde [Online], 263 | 2022/3, Online since 01 March 2023, connection on 01 February 2023. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10767

À Bangui, les enfants se mobilisent.

En Centrafrique, les groupes Tapori se sont donné le nom de « Parlement des enfants Tapori » parce qu’ils mènent une action de plaidoyer. Le parlement des enfants Tapori défend les droits des enfants les plus pauvres. Il se préoccupe notamment de l’accès à l’éducation et aux soins. Il cherche à renforcer l’amitié entre les enfants de tous milieux. Les enfants prennent la parole pour interpeller la société et leur communauté sur la situation des enfants qui vivent dans l’extrême pauvreté.

Ce groupe réunit des enfants qui vivent des réalités bien différentes. Certains sont eux-mêmes en situation de rue, d’autres vivent très pauvrement mais au sein de leur famille, et d’autres encore viennent de familles plus aisées. Tous ont à cœur de devenir les amis de celles et ceux qui n’ont pas d’amis. Ensemble, ils sont porteurs de messages d’espoir et de paix.

Tenir bon ensemble

Christopher a rejoint ce groupe. Il a 13 ans et vit avec sa grand-mère Monica qui a encore sept de ses enfants auprès d’...

1 Tapori est un courant mondial d’amitié entre les enfants. Des enfants de différents milieux deviennent des amis. Ils inventent une manière de vivre

2 La bataille de Bangui se déroule pendant la guerre civile de Centrafrique. Le 24 mars 2013, les rebelles de la Seleka s’emparent de la capitale

3 De mars 2018 à février 2019, cinq jeunes femmes et sept jeunes hommes ont participé à la formation à la Médiation Sociale et Culturelle mise en

4 Cette journée internationale est organisée chaque année depuis le 16 juin 1991 par l’Organisation de l’unité africaine, en souvenir du massacre de

Olga Tusala Katembo

Olga Tusala Katembo est volontaire permanente du Mouvement ATD Quart Monde en République Centrafricaine.

CC BY-NC-ND