Alice Diop. “Saint‑Omer

Film

Bella Lehmann Berdugo

p. 55-56

Bibliographical reference

Alice Diop, Saint‑Omer. Film, France, 2022. D’après un fait réel. Lion d’argent à Venise.

References

Bibliographical reference

Bella Lehmann Berdugo, « Alice Diop. “Saint‑Omer », Revue Quart Monde, 265 | 2023/1, 55-56.

Electronic reference

Bella Lehmann Berdugo, « Alice Diop. “Saint‑Omer », Revue Quart Monde [Online], 265 | 2023/1, Online since 01 March 2023, connection on 22 April 2024. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10971

Laurence Coly comparaît en Cour d’assises2 pour avoir abandonné son bébé de quinze mois à la marée montante. Hiératique, visage fermé, cette étudiante sénégalaise, trentenaire, le dit elle-même : « Je voudrais aussi comprendre pourquoi j’ai fait ça ». Elle plaide non coupable. Il sera question de maraboutage. Au fil des témoignages ou questions de la juge, de l’avocate, étonnamment bienveillantes, la jeune infanticide apparaît dans une très grande solitude, cachée, niée par son compagnon ainsi que l’enfant non reconnu,… ni coupable ni innocente. Le spectateur ne peut trancher, tout comme Rama qui assiste au procès, symbolisant la réalisatrice. Le film interroge les différences de culture, la lâcheté d’un homme, l’ambivalence de toute maternité, la fracture sociale lente et sûre. Sans contact avec l’extérieur, sans ressources, une « femme fantôme » énigmatique, plongée dans ses contradictions et sa folie, qui aurait voulu tout effacer ?

2 Alice Diop, France, 2022. D’après un fait réel. Lion d’argent à Venise.

2 Alice Diop, France, 2022. D’après un fait réel. Lion d’argent à Venise.

Bella Lehmann Berdugo

By this author

CC BY-NC-ND