Vincent JAROUSSEAU. “Les femmes du lien

La vraie vie des travailleuses essentielles. Éd. les Arènes, 2022

Marie-Hélène Dacos-Burgues

Bibliographical reference

Vincent JAROUSSEAU. Les femmes du lien. La vraie vie des travailleuses essentielles. Éd. les Arènes, 2022, 24,90 

References

Electronic reference

Marie-Hélène Dacos-Burgues, « Vincent JAROUSSEAU. “Les femmes du lien” », Revue Quart Monde [Online], 265 | 2023/1, Online since 01 March 2023, connection on 29 March 2023. URL : https://www.revue-quartmonde.org/10990

Cet ouvrage qui mêle bande dessinée et photo-reportage est dû au photographe - documentariste Vincent Jarousseau, aidé par Thierry Chavant pour les dessins et par Mathilda pour les couleurs. C’est un livre très politique. D’une part le titre doit beaucoup à François Ruffin qui batailla à l’Assemblée Nationale le 20 juin 2020 sur les métiers du lien. D’autre part il s’agit de rendre compte d’un quotidien totalement ignoré, celui précisément de ces femmes dont le travail est indispensable et encore aujourd’hui mal considéré.

L’auteur, dans un bref avant-propos, donne son but : « Adopter le point de vue de celles qui vivent de l’intérieur ce monde quasi invisible du lien ». Suivent huit portraits de femmes. Pour chacune, sur une double page, d’un côté la situation sociologique : prénom, métier, âge, vie maritale, nombre d’enfants, lieu de naissance, lieu de vie, diplôme, salaire, et en face une photo en pleine page. Puis page suivante une courte notice d’une demi-page situe pourquoi et comment l’auteur a rencontré cette personne précise. Après ces préambules, pour chacun des portraits plusieurs parties distinctes, différenciées par la couleur : une première partie en bande dessinée qui raconte l’histoire de la personne avant le reportage, puis en deuxième partie se déploie le photo-reportage qui montre le quotidien de la professionnelle chez les différentes personnes aidées. Parfois une troisième partie fait état de la vie privée de la personne, chez ses parents par exemple. Il s’agit de « Huit femmes parmi les trois millions de travailleuses essentielles » que la crise sanitaire a mises en lumière. Toutes sont issues de milieux modestes. Souvent, enfant, elles ont eu dans leur entourage des personnes aidantes, ou ont été aidées. Nous avons là une série d’expériences bien réelles et complexes, traitées avec beaucoup d’humanité par les professionnelles et par le photo‑reporter.

Marie-Hélène Dacos-Burgues

By this author

CC BY-NC-ND