Jean-Charles BASSON, Paule SANCHOU, Chantal ZAOUCHE GAUDRON (dir.). “La santé des pauvres”

Dossier de la Revue Empan, n° 129, mars 2023, pages 12 à 103. Toulouse. Éditions Érès

Daniel Fayard

Bibliographical reference

Jean-Charles BASSON, Paule SANCHOU, Chantal ZAOUCHE GAUDRON (Coordonnateurs). “La santé des pauvres”. Dossier de la Revue Empan, n° 129, mars 2023, pages 12 à 103. Toulouse. Éditions Érès

References

Electronic reference

Daniel Fayard, « Jean-Charles BASSON, Paule SANCHOU, Chantal ZAOUCHE GAUDRON (dir.). “La santé des pauvres” », Revue Quart Monde [Online], 268 | 2023/4, Online since 01 December 2023, connection on 23 February 2024. URL : https://www.revue-quartmonde.org/11266

Ce dossier comprend onze articles présentés en trois parties.

Être pauvre en santé

Pour Nicolas Duvoux, les inégalités dans les domaines de la santé et de la pauvreté ne sont pas dues seulement aux conditions matérielles d’existence, mais relèvent aussi de variables subjectives.

Maud Gorza et Thierry Cardoso explorent l’impact de la pauvreté sur le développement et la santé des jeunes enfants.

La santé des « sans » / Les « sans‑santé »

Un article rappelle la nécessité de prendre particulièrement en compte la grossesse et la période périnatale dans un contexte de violences conjugales.

Deux articles font état de recherches sur les effets du Covid dans un quartier gitan et dans un squat de migrants.

Une femme algérienne témoigne du parcours migratoire qu’elle a dû effectuer pour raison de santé.

La santé de la misère en actions(s)

Valentine Milcent insiste sur le rôle préventif essentiel des crèches itinérantes et des garderies éphémères face à la précarité des familles les plus défavorisées.

Trois femmes témoignent de leur action en période de Covid : une médiatrice dans un centre de santé communautaire (à propos des contraintes inhérentes aux conditions de travail en santé à distance et des souffrances des usagers), une secrétaire générale du Secours populaire (à propos de l’amélioration de la qualité des produits de l’aide alimentaire), une médecin généraliste (à propos du maintien de l’accueil inconditionnel des malades).

Un dernier article relate comment a été repensée et réorganisée, durant la pandémie de Covid, l’aide sanitaire apportée localement par les acteurs associatifs, militants et institutionnels auprès des populations migrantes vivant dans un squat.

Dans leur introduction, les coordonnateurs de ces diverses contributions estiment que ce dossier aurait pu avoir comme sous-titre « les inégalités sociales de santé aux temps du Covid 19 » tant celles-ci ont été rendues manifestes, que ce soit pour l’accès aux soins, pour le défaut de suivi médical, pour la prévalence du diabète et de l’obésité.

Daniel Fayard

By this author

CC BY-NC-ND