Van Gogh : Une paire de souliers

Rédaction de la Revue Quart Monde

Citer cet article

Référence électronique

Rédaction de la Revue Quart Monde, « Van Gogh : Une paire de souliers », Revue Quart Monde [En ligne], 188 | 2003/4, mis en ligne le 05 mai 2004, consulté le 24 juin 2021. URL : https://www.revue-quartmonde.org/2067

Van Gogh, une paire de souliers, Paris, 1897, The Baltimore Museum of Art.

« L’objet le plus simple, le plus misérable, le plus méprisé prend une portée violente.

Maintes fois Van Gogh peindra des souliers, de vieilles chaussures éculées. Avachies, écroulées, béantes, labourées de plis profonds par l’usure, elles fixent la misère des corps en marche et du labeur ; elles sont la fatigue elle-même. Ainsi il ne peindra pas - encore - des fleurs, mais la pomme de terre, glaiseuse, enfouie dans la glèbe, d’où il faudra l’arracher, comme le charbon, pour pallier la misère des hommes.

Qu’il se découvre fraternel avec ces tubercules informes dans leur dure lutte pour éclore ! »

Van Gogh par René Huyghe, Flammarion, 1958.

CC BY-NC-ND