Ni avenir, ni égalité, ni dignité sur une planète morte

Marie Pochon

p. 24-26

References

Bibliographical reference

Marie Pochon, « Ni avenir, ni égalité, ni dignité sur une planète morte », Revue Quart Monde, 250 | 2019/2, 24-26.

Electronic reference

Marie Pochon, « Ni avenir, ni égalité, ni dignité sur une planète morte », Revue Quart Monde [Online], 250 | 2019/2, Online since 01 December 2019, connection on 16 October 2019. URL : https://www.revue-quartmonde.org/7999

Alors que les plus pauvres sont les premières victimes du réchauffement climatique, sans en être responsables, la justice pour laquelle s’engage l’association Notre Affaire à Tous ne peut être que démocratique, sociale, et environnementale.

Notre Affaire à Tous est une jeune association fondée en 2015 réunissant juristes, avocat-es et magistrat-es convaincu-es et déterminé-es de l’intérêt d’utiliser le droit et le levier juridique comme outil pour la justice climatique et environnementale. Deux volets principaux : établir de nouvelles responsabilités pour les États et les multinationales pollueuses (action avec l’Affaire du Siècle, mais aussi l’action des territoires qui se défendent, avec une première interpellation de Total S.A. en octobre dernier pour son plan de vigilance défaillant ; avec le plaidoyer pour faire entrer le climat et les limites planétaires dans la constitution, la reconnaissance et l’inscription dans le droit pénal du crime d’écocide, en France et à l’international ; et enfin la coopération avec l’ensemble de ces mouvements citoyens, qui, partout dans le monde, se lèvent devant les tribunaux pour demander la protection de leurs États) ; et, parallèlement, et dans le même sens, l’association demande l’extension des droits environnementaux des citoyennes, et notamment les plus fragiles/exclu-es d’entre eux, qui sont aujourd’hui laissé-es seul-es face aux dégradations environnementales et climatiques. Sur ce deuxième axe, le travail porte actuellement sur la recherche et la documentation des « victimes » du changement climatique en France, notamment grâce à notre coopération avec le collectif des journalistes pour le climat, mais aussi en accompagnant, en France, le People’s Climate Case. Voir également le site : https://notreaffaireatous.org/

Durant plusieurs siècles, les humains ont vécu dans l’idée d’un monde aux ressources infinies. Il leur semblait qu’à tirer sur les oiseaux dans le ciel, il en resterait toujours autant. Aujourd’hui, nous opposons à cette idéologie une fin de non-recevoir : lorsque les oiseaux meurent, il y en a de moins en moins, et les plus riches s’approprient ceux qui restent, pour pouvoir continuer à se nourrir. Le confort des plus aisés repose sur l’accaparement et la destruction des ressources naturelles, au détriment des populations les plus pauvres. À l’esclavage et au colonialisme s’est progressivement substitué un modèle économique destructeur de la planète.

Droits du vivant

Le sens de l’histoire est celui de l’élargissement des droits. Nous, êtres humains, avons lutté, pour nos droits civils et politiques, pour nos droits sociaux et culturels. Il est désormais temps de nous battre pour nos droits environnementaux. Comme le soulignait déjà Christopher Stone en 1972, à chaque fois que de nouv...

2 Barbara de Negroni, « Christopher Stone, Les arbres doivent-ils pouvoir plaider ? Vers la reconnaissance de droits juridiques aux objets naturels

3 The Carbon Majors Database, CDP Carbon Majors Report, 2017.

4 http://onpe.org/

5 Lucas Chancel, Thomas Piketty, Carbon and Inequality: from Kyoto to Paris, Paris School of Economics, 2015.

Marie Pochon

Marie Pochon est la coordinatrice générale de Notre Affaire à Tous depuis janvier 2019. Auparavant, en tant que coordinatrice de la communication, elle a œuvré au sein de l’association à l’accompagnement des familles plaignantes du People’s Climate Case dans la défense de leurs droits, et à la coordination du dépôt de l’Affaire du Siècle avec l’ensemble des équipes. Après une expérience dans les Territoires palestiniens avec l’organisation Friends of the Earth Middle East sur la paix environnementale, elle a fait des enjeux de justice climatique et sociale un de ses combats au travers de multiples engagements, au sein d’Alternatiba et d’organisations de jeunesse au niveau européen pendant plusieurs années.

CC BY-NC-ND