Les injustices climatiques et la démocratie énergétique

Grégoire Wallenborn

p. 27-30

References

Bibliographical reference

Grégoire Wallenborn, « Les injustices climatiques et la démocratie énergétique », Revue Quart Monde, 250 | 2019/2, 27-30.

Electronic reference

Grégoire Wallenborn, « Les injustices climatiques et la démocratie énergétique », Revue Quart Monde [Online], 250 | 2019/2, Online since 01 December 2019, connection on 16 October 2019. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8001

Des chercheurs ont inventé le terme d’anthropocène pour désigner notre nouvelle époque géologique. Ce faisant ils mettent sur le compte de l’espèce humaine dans son entièreté la responsabilité de la dégradation très rapide des écosystèmes depuis quelques décennies. Or c’est le capitalisme qui est le principal responsable de cette dégradation.

Le capitalisme n’est pas seulement un système économique qui exploite les humains et les non humains, c’est avant tout un processus de transformation du monde, depuis la colonisation du monde par l’Europe au 15e siècle, qui permet à certains humains d’accumuler des richesses.

Le capitalisme détruit la biodiversité

Transformant tout en marchandise sur son chemin, le capitalisme est tout simplement en train de ruiner les possibilités de vivre d’une multitude d’espèces, dont les humains. Le PIB est une bonne indication du niveau d’activités marchandes se déroulant sur un territoire donné. Le PIB dépend directement du volume d’énergie, puisque toute activité nécessite la consommation d’énergie. Or 90 % de l’énergie est aujourd’hui produite par des ressources fossiles.

La croissance de la production de marchandises « carbure » à la compétition entre des entreprises qui se sont arrogé le droit exclusif d’user d’un bien (terrains, minéraux, travailleurs), via notamment la privatisation des p...

1 Pour une saisissante histoire du capitalisme : Raj Patel et Jason Moore, Comment notre monde est devenu cheap. Une histoire inquiète de l’humanité

2 James Boyce, « Is Inequality Bad for the Environment? » In Research in Social Problems and Public Policy 15 : 267–88 (2007).

3 Insatiable Richesse : Toujours plus Pour Ceux Qui Ont Déjà Tout, Oxfam, 2015. www.oxfam.org/files/file_attachments/ib-wealth-having-all-wanting-more

4 http://www.equipespopulaires.be/analyse/revenus-et-richesse-en-belgique-le-grand-ecart/

5 Richard Wilkinson & Kate Pickett, Pourquoi l’égalité est meilleure pour tous, Les Petits matins, 2013.

6 Oxfam, Extreme Carbon Inequality, Media Briefing 2 December 2015. https://www.oxfam.org/en/research/extreme-carbon-inequality

7 Kate Raworth, Le concept du « donut ». Un espace sûr et juste pour l’humanite, https://www.oxfam.org/fr/rapports/

8 Un rapport récent de la FAO le montre bien : http://www.fao.org/news/story/fr/item/1181464/icode/

9 Voir la note TamTam « Énergie-Climat », https://www.campagnetamtam.be/climat-realite

10 Bruno Latour, Où Atterrir ?, Éd. La Découverte, 2017.

Grégoire Wallenborn

Grégoire Wallenborn est docteur en sciences de l’environnement et chercheur à l’IGEAT (Institut de gestion de l’environnement et d’aménagement du territoire, Université libre de Bruxelles). Il s’intéresse aux questions qui croisent énergie, environnement, technologie et vie quotidienne, tant via l’exploration ethnographique de « terrains » que via des recherches théoriques.

CC BY-NC-ND