Chanter, c’est dissiper les douleurs de la vie

Jo Lesco and Mirjam Zomersztajn

p. 4-9

References

Bibliographical reference

Jo Lesco and Mirjam Zomersztajn, « Chanter, c’est dissiper les douleurs de la vie », Revue Quart Monde, 251 | 2019/3, 4-9.

Electronic reference

Jo Lesco and Mirjam Zomersztajn, « Chanter, c’est dissiper les douleurs de la vie », Revue Quart Monde [Online], 251 | 2019/3, Online since 01 March 2020, connection on 15 November 2019. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8037

À Bruxelles, le programme Un pont entre deux mondes rassemble des choristes de tous horizons. Exercé dans de bonnes conditions, évoquées ici par les auteures, le chant agit comme un puissant levier qui fait émerger d’un quotidien difficile, reprendre confiance en soi, rétablir des relations sociales.

Le Théâtre Royal de la Monnaie, maison d’opéra de Bruxelles, développe depuis 1999 un programme social intitulé Un pont entre deux mondes. Grâce à des subsides publics et privés, le programme s’adresse gratuitement à tous ceux que la vie a fragilisés socialement, économiquement ou médicalement. L’objectif est de (re)créer des liens sociaux et de donner accès à chacun à la culture, à la musique, au chant et à l’opéra. Des activités adaptées aux contextes socioculturels sont proposées tout au long de la saison. Chaque semaine, dix-huit ateliers de chant choral sont organisés à la Monnaie, au sein de maisons de repos des CPAS, de centres de jour pour personnes âgées et dans des établissements pénitentiaires. Quelque 5 000 billets gratuits sont distribués annuellement à des groupes précarisés du secteur social. Des concerts de musique de chambre et des récitals avec les solistes de l’Orchestre et les Chœurs de la Monnaie sont donnés au sein des maisons de repos et des maisons de quartie...

1 Les Centres publics d’action sociale (CPAS) sont des organismes publics présents dans chaque ville ou commune belge qui ont pour mission de

2 Les prénoms ont été changés.

Jo Lesco

Jo Lesco est cheffe de chœur, chanteuse et pédagogue. Elle est également professeur de technique vocale et de chants polyphoniques. Elle travaille au Théâtre Royal de la Monnaie (Bruxelles, Belgique) depuis 2000 et y dirige actuellement la chorale Bô Soley.

Mirjam Zomersztajn

Mirjam Zomersztajn est responsable du programme social Un pont entre deux mondes du Théâtre Royal de la Monnaie depuis 2009. Elle intervient également comme conseillère morale bénévole pour l’Assistance morale aux Détenus (FAMD) dans les trois prisons bruxelloises.

CC BY-NC-ND