Défendre la planète, non les frontières

Salvatore Altiero and Maria Marano

p. 55-61

Translated from:
Crisi ambientale e migrazioni forzate : difendere il Pianeta non i confini.

References

Bibliographical reference

Salvatore Altiero and Maria Marano, « Défendre la planète, non les frontières », Revue Quart Monde, 251 | 2019/3, 55-61.

Electronic reference

Salvatore Altiero and Maria Marano, « Défendre la planète, non les frontières », Revue Quart Monde [Online], 251 | 2019/3, Online since 01 March 2020, connection on 06 December 2019. URL : https://www.revue-quartmonde.org/8085

Comment les personnes touchées par les migrations climatiques, victimes d’injustices environnementales et sociales, payent-elles la dette écologique de ceux qui, dans les pays à revenu moyen supérieur, ont encore le droit de rester.

« Vue de là-haut, la Terre est très belle, sans frontières ni limites ». En 1961, en pleine guerre froide, Iouri Gagarine, le premier homme à voler dans l’espace, affirmait que le monde ne présente aucune division autre que conventionnelle.

L’article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’homme affirme que « toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un État » et que « toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays ».

La difficulté d’équilibrer politiques sécuritaires et répression des flux migratoires est néanmoins bien connue de cette Union européenne qui, née sur les ruines d’un mur, s’érige aujourd’hui en terre de nouvelles barrières. Mais, au-delà des slogans, c’est clairement l’insécurité au point de départ qui est à l’origine des migrations, et non ce qu’elles entraînent dans les pays d’arrivée.

L’insécurité mondiale : le changement climatique

Parmi toutes les formes d’inséc...

1 Texte traduit de l’italien par Alain Savary.

2 https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(18)32594-7/fulltext

3 https://www.ncdc.noaa.gov/sotc/global/201813

4 https://www.resourcepanel.org/global-resources-outlook-2019

5 http://www.internal-displacement.org/global-report/grid2018/

6 Données de l’UNEP, From conflict to peacebuilding. The role of natural resources and the environment, 2009.

Salvatore Altiero

Salvatore Altiero est diplômé en Sciences politiques pour la Coopération et développement, docteur en droit de l’alimentation agricole et en droit de l’agriculture et de l’alimentation. Il collabore avec Maria Marano et l’association A Sud et avec le Centre de documentation sur les conflits environnementaux. En 2016, ils ont édité la première édition du rapport Crise environnementale et migrations forcées. La vague silencieuse au-delà de la forteresse Europe. Ils ont également édité ensemble en 2018 le rapport Crise environnementale et migrations forcées. Nouveaux exodes au temps des changements climatiques, dont cet article présente une synthèse.

Maria Marano

Maria Marano est diplômée en Relations et politiques internationales et titulaire d’une maîtrise en droit de l’environnement. Elle collabore avec Salvatore Altiero et l’association A Sud et avec le Centre de documentation sur les conflits environnementaux. En 2016, ils ont édité la première édition du rapport Crise environnementale et migrations forcées. La vague silencieuse au-delà de la forteresse Europe. Ils ont également édité ensemble en 2018 le rapport Crise environnementale et migrations forcées. Nouveaux exodes au temps des changements climatiques, dont cet article présente une synthèse.

CC BY-NC-ND